3 auteurs en lice pour le Grand Prix d'Angoulême | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 18.01.2017 à 11h41 (mis à jour le 18.01.2017 à 14h43) - 2 commentaires Finalistes

3 auteurs en lice pour le Grand Prix d'Angoulême

Chris Ware, Cosey, Manu Larcenet

Un Suisse, un Français et un Américain ont été désignés finalistes du Grand prix de la ville d'Angoulême qui est décerné dans le cadre du Festival international de la bande dessinée. Alan Moore, pourtant élu, a refusé d'y participer.

Le Festival International de la bande dessinée, qui se déroulera à Angoulême du 26 au 29 janvier, a dévoilé la sélection des trois auteurs retenus pour la désignation du Grand prix de la ville d'Angoulême.

A l’issue du premier tour de l’élection du Grand Prix, qui s’est tenue du 9 au 15 janvier 2017, Cosey, Manu Larcenet et Chris Ware se sont distingués. Cette année encore, aucune femme n'a été choisie, ce qui ne manquera pas d'alimenter de nouveau la polémique lancée l'an dernier sur la place des femmes dans le 9e art.

Sans Alan Moore

Par ailleurs, le FIBD, dans un souci de transparence, a signalé qu'Alan Moore "figurait, à l'issue du premier tour, parmi les trois auteurs plébiscités et bien qu'il soit heureux et fier de cet honneur, il ne souhaite plus participer à la vie publique de la bande dessinée ou recevoir de prix."

Le deuxième tour se déroulera du 18 au 22 janvier 2017 minuit dans les mêmes conditions que le premier tour à savoir, "que tout.e auteur/autrice de bande dessinée professionnel.le, quelle que soit sa nationalité, dont les œuvres sont traduites en français et diffusées dans l’espace francophone et ayant participé au premier tour est admis.e à voter pour l’élection du nouveau Grand Prix de la ville d’Angoulême" via le site dédié au vote.
 
Le nom du nouveau Grand Prix sera annoncé le mercredi 25 janvier 2017 à 18 heures.

Trois auteurs déjà primés au FIBD

Le vétéran suisse Cosey a été récompensé deux fois à Angoulême, avec le prix Alfred du meilleur album pour Jonathan t. 7 : Kate (Le Lombard) en 1982 et l'Alph-Art de la meilleure histoire pour Saïgon-Hanoï (Dupuis) en 1992.

Le Français Manu Larcenet a été distingué par le Prix du meilleur album au festival d'Angoulême en 2004 pour Le Combat ordinaire, publié par Dargaud.

L'auteur américain Chris Ware a reçu entre autres l'Alph'Art du meilleur album à Angoulême en 2003, ainsi que le Prix de la critique de l'ACBD, pour Jimmy Corrigan, et le Prix spécial du jury du festival d'Angoulême en 2015 pour Building Stories, tous deux parus chez Delcourt.

2 commentaires déjà postés

Manuel VIGUIE - il y a 1 an à 12 h 00

Tous pour Cosey pour l'ensemble de son oeuvre, la beauté de ses dessins, tous les voyages qu'il a apporté aux lecteurs, son humanité, et son admirable interprétation de Mickey et Minnie (http://www.glenatbd.com/bd/une-mysterieuse-melodie-9782344014264.htm) !

Béatrice Martin - il y a 1 an à 14 h 35

Plutôt mourir que sélectionner une femme ? Déjà qu'elles sont autorisées à voter, c'est bien bon faudrait pas qu'elles en demandent plus. On préfère représenter les mêmes, encore et encore, mais comme ça on reste bien entre nous. #privilège_masculin #boycott_angoulème

close

S’abonner à #La Lettre