Parution

Les éditions XO publieront le 16 septembre prochain, Le passager sans visage, le nouveau thriller Nicolas Beuglet. L'éditeur a prévu un tirage de 60000 exemplaires.
  Un an après les événements survenus dans le roman policier Le dernier message (XO, 2020), l'inspectrice écossaise Grace Campbell pense pouvoir faire face à son passé. Cette enquête personnelle la mène au coeur de la Forêt-Noire, en Bavière. Elle est alors confrontée à une incroyable affaire criminelle et doit rencontrer un individu que tous ses collaborateurs craignent, le Passager.

"Nicolas Beuglet, c’est l’exemple même du succès qui vous échappe, imprévu, rapide, impossible à expliquer totalement,  explique Bernard Fixot, fondateur et président des éditions XO. Une histoire de talent, de travail bien sûr, mais surtout une rencontre miraculeuse entre un auteur et ses lecteurs. Avec le recul, c’est la liberté de Nicolas qui, je crois, a séduit le public. Liberté de style et de ton, loin de tout académisme, et liberté dans le choix des sujets. Derrière ses histoires de meurtres et de disparitions se cache toujours une question fondamentale qui traverse la société : les origines de l’humanité, la place des femmes, les violences faites aux enfants, les fractures entre les puissants et les autres. A la liberté s’ajoute chez lui une vraie profondeur, et le lecteur ne s’y trompe pas."

Un passage en poche

Nicolas Beuglet s'est fait remarqué dès son premier roman, Le Cri (48000 exemplaires d'exemplaires écoulés), paru en 2016. Le romancier a ensuite prolongé les aventures de son inspectrice, Sarah Geringën, dans deux autres romans (Complot et L'île du diable). A ce jour, les trois enquêtes de son héroïne totalisent près de 1,2 million d'exemplaires vendus, tous formats confondus, selon son éditeur.

Avec Le dernier passage, Nicolas Beuglet ouvre une nouvelle trilogie, autour de l'inspectrice écossaise Grace Campbell. Pocket publie la version poche de ce roman le 16 septembre. En grand format, il s'est vendu à près de 70000 exemplaires selon GFK.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités