68 albums en lice pour les Fauves d’Angoulême 2019 | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 20.11.2018 à 14h51 (mis à jour le 22.11.2018 à 10h05) Bande dessinée

68 albums en lice pour les Fauves d’Angoulême 2019

Les trois affiches du FIBD 2019 par Richard Corben, Bernadette Després et Taiyou Matsumoto - Photo FIBD 2019

Le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2019, a dévoilé, mardi 20 novembre, les sélections de ses différents prix.

Les organisateurs de la 46e édition du Festival international de la bande dessinée (FIBD) d’Angoulême, qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2019, ont dévoilé la liste des albums en compétition lors d’une conférence de présentation, mardi 20 novembre, à Paris.
 
Au total, 68 albums ont été retenus par deux comités de professionnels pour l’ensemble des huit prix qui seront révélés samedi 26 janvier à Angoulême.

Quarante-cinq titres ont été choisis pour la sélection officielle au sein de laquelle le grand jury attribuera quatre Fauves d’Angoulême : le Fauve d’Or – prix du Meilleur album, le Fauve d’Angoulême – prix spécial du Jury, le Fauve d’Angoulême – prix de la Série et le Fauve d’Angoulême – prix Révélation.

Cette année, le grand jury est présidée par l’auteur belge Dominique Goblet, accompagnée par les auteures Pénélope Bagieu et Charlotte Le Bon, le libraire Jérôme Briot, les journalistes Pauline Croquet et Augustin Trapenard et Edouard Fouré Caul-Fouty, délégué artistique de l’Orchestre de Paris.

Par ailleurs, le Fauve d’Angoulême – prix du Public Cultura sera décerné à un ouvrage choisi par un vote du public parmi une liste resserrée de 12 titres de la sélection officielle.

Un jury spécialisé récompensera également la meilleure publication non professionnelle par le Fauve d’Angoulême – prix de la BD alternative, parmi une trentaine de réalisations de toute origine géographique et période.

Les 45 albums en sélection officielle
  • Ailefroide : Altitude 3 954, Olivier Boquet et Jean-Marc Rochette (Casterman)
  • Alice dans le Sussex, Nicolas Mahler (L’Association)
  • Andy : Un conte de faits, la vie et l'époque d’Andy Warhol, Typex (Casterman)
  • L’Arabe du futur, tome 4 : Une jeunesse au Moyen-Orient (1987-1992), Riad Sattouf (Allary)
  • A travers, Tom Haugomat (Thierry Magnier)
  • Bezimena, Nina Bunjevac (Ici Même)
  • Blue giant, tome 3 : Tenor saxophone, Shinichi Ishizuka (Glénat)
  • Bolchoi arena, tome 1 : Caelum incognito, Boulet et Aseyn (Delcourt)
  • La cantine de minuit, tome 3, Yarô Abe (Le Lézard noir)
  • Charlotte impératrice, tome 1 : La princesse et l’archiduc, Fabien Nury et Matthieu Bonhomme (Dargaud)
  • Les chefs-d’œuvre de Lovecraft, tome 1 : Les montagnes hallucinées, Gou Tanabe (Ki-oon)
  • Chroniques du léopard, Appollo et Téhem (Dargaud)
  • Claudine à l’école, Lucie Durbiano (Gallimard)
  • Courtes distances, Joff Winterhart (ça et là)
  • Dansker, Halfdan Pisket (Presque Lune)
  • Deux femmes, Song Aram (Çà et là)
  • Les grands espaces, Catherine Meurisse (Dargaud)
  • Heimat : Loin de mon pays, Nora Krug (Gallimard)
  • Il faut flinguer Ramirez, Nicolas Pétrimaux (Glénat)
  • Indélébiles, Luz (Futuropolis)
  • Israti ! tome 2 : L’écrivain, Golo (Actes Sud)
  • Kimi le vieux chien, Nylso (Misma)
  • Lune du matin, Francesco Cattani (Atrabile)
  • Malaterre, Pierre-Henry Gomont (Dargaud)
  • Moi, ce que j’aime, c’est les monstres : livre premier, Emil Ferris (Monsieur Toussaint Louverture)
  • Peintures de guerre, Angel de la Calle (Otium)
  • Pittsburgh, Frank Santoro (ça et là)
  • Pline, tome 5 : Sous les vents d’Eole, Mari Yamazaki et Miki Tori (Casterman)
  • Renaissance, tome 1 : Les déracinés, Fred Duval, Frédéric Blanchard et Emem (Dargaud)
  • Les rigoles, Brecht Evens (Actes Sud)
  • Royal city, tome 2 : Sonic Youth, Jeff Lemire (Urban Comics)
  • Sabrina, Nick Drnaso (Presque Lune)
  • Saltiness, tome 3, Minoru Furuya (Akata)
  • Servir le peuple, Yan Lianke et Alex W. Inker (Sarbacane)
  • Sheriff of Babylon, Tom King et Mitch Gerads (Urban Comics)
  • Sous la maison, Jesse Jacobs (Tanibis)
  • Spirou ou l’espoir malgré tout, Emile Bravo (Dupuis)
  • Sunny sunny Ann, Miki Yamamoto (Pika)
  • Ted, drôle de coco, Emilie Gleason (Atrabile)
  • The artist, Le cycle éternel, Anna Haifisch (Misma)
  • Théodore Poussin, tome 13 : Le dernier voyage de l’Amok, Frank Le Gall (Dupuis)
  • Le vol nocturne, Delphine Panique (Cornelius)
  • Voyages en Egypte et en Nubie de Giambattista Belzoni, tome 2 : Deuxième voyage, Nicolas Augereau, Grégory Jarry et Lucie Castel (Flblb)
  • Wonderland, tome 3, Yugo Ishikawa (Panini)
  • Xibalba, Simon Roussin (2024)
Les 10 titres en sélection jeunesse (Fauve d’Angoulême – prix Jeunesse)

Le Fauve d’Angoulême – Prix Jeunesse sera remis par un jury d'enfants âgés de 8 à 12 ans, ainsi que par les auteures Claire Fauvel et Julia Billet, lauréates du prix en 2018.
  • Anders et le volcan, Gregory Mackay (The Hoochie Coochie)
  • L’atelier des sorciers, tome 1, Shirahama Kamome (Pika)
  • Les aventures de Hong Kiltong, Yoon-sun Park (Misma)
  • Calfboy, Rémi Farnos (La Pastèque)
  • Les cavaliers de l’apocadispe maîtrisent la situation, Libon (Dupuis)
  • Crevette, Elodie Shanta (Akiléos)
  • Le prince et la couturière, Jen Wang (Sarbacane)
  • Stig et Tilde, tome 1 : L’île du disparu, Max de Radiguès (Sarbacane)
  • The amazing world of Gumball, volume 1, collectif (Urban Kids)
  • Wonder pony, tome 1 : Panique au collège, Marie Spénale (Jungle)
Les 8 bandes dessinées en sélection patrimoine (Fauve dAngoulême – prix du Patrimoine)
  • Batman la légende, tome 1, Neal Adams, Bob Haney et Dennis O’Neil (Urban Comics)
  • Le cœur révélateur : Et autres histoires extraordinaires, Alberto Breccia (Rackham)
  • Charivari ! Maki Sasaki (Le Lézard Noir)
  • Idée, Frans Masereel (Martin de Halleux)
  • M. Poche, Alain Saint-Ogan (Revival)
  • The game : Histoires 1968-1970, Guy Peellaert (Prairial)
  • Œuvres, tome 1, Guido Buzzelli (Les Cahiers dessinés)
  • Les travaux d’Hercule, Gustave Doré (2024)
Les 5 ouvrages en sélection polar SNCF (Fauve Polar SNCF)
  • The fix, tome 1 : De l’or pour les branques, Nick Spencer et Steve Lieber (Urban Comics)
  • Gramercy park, Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux (Gallimard)
  • Kill my mother, Jules Feiffer (Actes Sud BD)
  • VilleVermine, tome 1 : L’homme aux babioles, Julien Lambert (Sarbacane)
  • Les visés, Giacomo Nanni et Thomas Gosselin (Cambourakis)
close

S’abonner à #La Lettre