Affaire Céline : Antoine Gallimard répond | Livres Hebdo

Par Laurent Lemire, avec AFP, le 09.01.2018 à 18h28 (mis à jour le 12.01.2018 à 09h45) Polémique

Affaire Céline : Antoine Gallimard répond

Antoine Gallimard - Photo OLIVIER DION

En marge de la Foire internationale du livre de New Delhi, en Inde, Antoine Gallimard a réagi sur la réédition des pamphlets antisémites de Céline.

"Le livre pour l'instant n'existe pas, alors pourquoi cette polémique ? Elle ne devrait exister que quand j'annonce : Voilà, il sortira et voilà l'édition." Interrogé par un journaliste de l'AFP à la Foire internationale du livre de New Delhi, en Inde, Antoine Gallimard a réagi après les prises de positions du Premier ministre Edouard Philippe en faveur de la réédition soigneusement accompagnée des pamphlets antisémites de Céline et de Serge Klarsfeld qui s'y est catégoriquement opposé.

“Un procès d'intention”

A propos de cette polémique qui ne cesse d'enfler entre les pour et les contre, l'éditeur a dénoncé "un procès d'intention" en renvoyé dans les cordes les prises de position des uns et des autres. "On n'a pas à pousser les éditeurs à s'autocensurer. Il n'y a aucune raison de ne pas publier ces livres, il y a bien pire. Les livres bien pires ce sont les livres insidieux dans lesquels il y a un antisémitisme rampant, qui ne dit pas son nom."

Antoine Gallimard souhaite que chacun retrouve son calme après cette tempête médiatique. "Je trouve que le débat est un peu hystérique, un peu fou. Ce débat, peut-être qu'il faut l'avoir, mais en tout cas je proposerai qu'on l'ait le jour où l'édition que je ferai - si je fais cette édition - sera prête."
 
close

S’abonner à #La Lettre