Ajaccio, terre de conquête des GSC | Livres Hebdo

La Fnac ouvre un deuxième magasin franchisé à Ajaccio, au sein du plus grand centre commercial de Corse. - Photo DR

Le 8 novembre la Fnac a inauguré un deuxième magasin à Ajaccio. Fabrice Carta, qui avait ouvert en 2015 en franchise la première Fnac en Corse, en l’installant sur 1 000 m2 à côté du Carrefour Drive, récidive avec ce second point de vente. Ce dernier est installé sur 600 m2 au sein du tout nouveau centre commercial Atrium, hébergeant le premier hypermarché Auchan de l’île et situé en périphérie nord-est de la ville, à Sarrola-Carcopino. A ces deux Fnac, s’ajoutera à partir de mars 2018 un espace culturel Leclerc qui s’étendra sur 1 200 m2 dans une autre zone commerciale qui doit ouvrir fin 2017, avec un grand hypermarché Leclerc à la sortie nord-est d’Ajaccio, à moins de 5 kilomètres de l’Atrium. Enfin, des rumeurs évoquent une possible arrivée de Cultura sur l’île, mais cela est formellement démenti par l’intéressé.

Face à ce durcissement concurrentiel et surtout aux risques de désertification commerciale de la ville au profit de la périphérie, les libraires d’Ajaccio, déjà peu nombreux, s’inquiètent. Au sein de La Marge (750 000 euros de chiffre d’affaires, 200 m2, 60 000 références), la directrice, Ghislaine Caviglioli, anticipe une période difficile mais estime avoir les armes pour combattre. Seule librairie labellisée Lir de Corse depuis la fermeture l’an dernier des Deux Mondes à Bastia, cet établissement, adossé à la maison d’édition régionale Albiana, envisage un réaménagement du magasin, la création d’un site Internet et un travail sur le fonds avec des choix plus pointus dans les commandes. "Il faut nous démarquer de l’offre des GSC", assure Ghislaine Caviglioli qui espère un soutien des éditeurs et des diffuseurs dans ce combat. C. N.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre