Innovation

Albin Michel lance une collection de beaux livres numériques enrichis, avec dix parutions simultanées de titres qui ont eu une première vie en librairie. Les dix ebooks seront disponibles au prix de lancement de 9,99 euros dès le 14 mars.

Les lecteurs pourront, sur leurs tablettes et smartphones (apple et androïd) ainsi que sur leurs ordinateurs Mac via l’application ibooks, lire ces livres, y compris en mode avion, zoomer avec une qualité d'image exceptionnelle et prolonger la lecture avec des enrichissements audio et vidéo inédits.

Sept nouveautés numériques sont mises en vente :
– Tour Paris 13 de Mehdi Ben Cheikh avec des vidéos du lancement et de la destruction,
– Frida Kahlo par Gisèle Freund de Gérard de Cortanze avec un film couleurs inédit, tourné par Gisèle Freund, montrant Diego Rivera à l’œuvre en 1955 à Mexico.
– Picasso portrait intime d'Olivier Widmaier coédité avec Arte.
– La Grande Guerre d'André Loez et Nicolas Offenstadt.
– Le cahier de recettes du Manoir d'Eyrignac de Capucine et Patrick Sermadiras de Pouzols de Lile
– Paris, de Patricia de Gorostarzu avec un clip et des portfolios inédits.
– Pourquoi La vache qui rit ne pleure jamais de Frank Tapiro.

Sont aussi remis en avant les premiers livres testés par l'éditeur au format numérique et enrichis à savoir Le Carnaval des animaux d'Eric-Emmanuel Schmitt, De Gaulle et les Français libres d'Eric Branca et Mon Musée imaginaire de Paul Veyne, qui a été la tentative décisive pour Albin Michel.

Un outil en interne

Le domaine du livre illustré est très peu exploré sous forme d'ebooks en raison de nombreux freins techniques et du coût des ebooks. Albin Michel travaille depuis longtemps sur les ebooks illustrés enrichis. En 2011, l'éditeur avait tenté la publication d'un livre d'art au format ePub3, De Gaulle et les Français libres d'Eric Branca, et s'était heurté à de nombreux soucis techniques. Le vrai test a été fin 2012 la parution de Mon musée imaginaire de Paul Veyne, qui s'est vendu, au prix de 14,99 euros, à 2 560 exemplaires. Un score très honorable pour du numérique illustré. Le livre est toujours disponible ce qui rassure l'éditeur qui craignait l'obsolescence des fichiers à chaque mise à jour des applications.

L'éditeur qui s'était lancé avec des partenariats extérieurs dispose désormais de son propre outil lui permettant d'adapter ses beaux livres au format numérique ePub3 enrichi.

"La version numérique ne cannibalise pas son pendant papier, expliquait Nicolas de Cointet, le responsable du département beaux livres d'Albin Michel dans un entretien accordé à Livres Hebdo en décembre. Peut être que dans dix ans ce sera totalement différent, mais là, au contraire, la campagne de promotion donne une deuxième vie au livre, quel que soit le support."



 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités