Rentrée littéraire 2021

Alexandre Labruffe, « Wonder Landes » (Gallimard/Verticales) : Un père, un frère, et passe

LABRUFFE Alexandre - Photo © FRANCESCA MANTOVANI

Alexandre Labruffe, « Wonder Landes » (Gallimard/Verticales) : Un père, un frère, et passe

Au cœur des Landes, Alexandre Labruffe est pris dans la chute de son frère et de son père, perdus dans les rets du réel.

J’achète l’article 1.50 €

Par Olivier Mony,
Créé le 06.08.2021 à 10h00,
Mis à jour le 06.08.2021 à 10h30

Un père, un frère et passe, rien ne va plus. Alexandre Labruffe, auteur d'un très remarqué et remarquable premier roman, Chroniques d'une station-service (Verticales, 2019), a l'un et l'autre. Aime l'un et l'autre. Et ce n'est pas une sinécure. Son frère, Pierre-Henri dit PH, né un an avant lui, est tout ce qu'il n'est pas, ce qu'il se refuse à être. Épris de liberté certes, mais payée au prix d'un flirt permanent avec la loi des hommes à laquelle il semble être tout à fait indifférent. Des alias à foison, des combines par dizaines dont les enjeux financiers sont chaque fois plus importants, des apparitions et disparitions, des projets nébuleux, des rêves aux allures de cauchemars à venir. Que cherche-t-il ? Que fuit-il ? En tout cas, il va le trouver. Son père Alain, universitaire, psy et consultant en ressources humaines, présente un profil social plus respectable. Mais il est cavaleur, menteur comme un arracheur de secrets, couvrant volontiers au risque de sa propre ruine les frasques de son fils aîné, et pour lui aussi, le réel est un problème insoluble.

Tout cela ne peut pas durer et va exploser le jour où Alain, depuis sa propriété à Labrit, un village perdu au cœur des Landes, apprend à Alexandre que son frère vient d'être arrêté et placé en détention provisoire pour différents motifs gravissimes tels que séquestration en bande organisée, association de malfaiteurs ou blanchiment... Désormais et pour quelques mois, la vie d'Alexandre, choqué et protégé tout de même par la bienveillance sardonique de sa compagne, se déroulera entre cette maison des Landes, région qui est d'abord pour lui le lieu de l'enfance avant d'être celui du crime, Angoulême où est détenu son frère qui lui envoie des messages de plus en plus énigmatiques, et Bordeaux, où bientôt, son père est hospitalisé dans un état grave. La police, la justice, les huissiers, les voisins du village, vont se mêler à cette danse macabre, mais qui parvient à demeurer malgré tout, par instants, joyeuse.

Wonder Landes est de bout en bout étonnant de justesse dans sa façon de mêler inextricablement et avec une vraie poésie un territoire géographique et des territoires mentaux. Alexandre Labruffe n'hésite pas à aller, pour paraphraser le vocabulaire tauromachique, « à la corne du taureau ». C'est à chaque page aussi douloureux que courageux. Cela contourne les écueils de l'autofiction par les pouvoirs retrouvés de la littérature, sa mission première étant de sauver les réprouvés et d'endosser leur deuil.

Alexandre Labruffe
Wonder Landes
Gallimard/Verticales
Tirage: 8 000 ex.
Prix: 19 € ; 288 p.
ISBN: 9782072950049

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités