DÉVELOPPEMENT

Annoncé en France l’an dernier, présent au salon Livre Paris en mars, le département édition d’Amazon a publié quatre premiers titres d’auteurs français, et le site en annonce un cinquième pour l’été. Existant en version numérique, ces ouvrages labellisés Amazon Publishing sont vendus à 9,99 euros dans leur version imprimée. Repérés dans le vivier des auteurs autoédités sur Kindle Direct Publishing (KDP), leurs auteurs se sont vu proposer un contrat d’édition. Il n’y a pas d’à-valoir, mais "le niveau de droits est bien supérieur à celui de l’édition traditionnelle", assure Julien Aranda, dont deux romans sont publiés, Le sourire du clair de lune et La simplicité des nuages. Il ne peut en dire plus en raison des clauses de confidentialité qui lui sont imposées.

A 5,99 euros, le prix initial en version numérique est bien supérieur au tarif de 2,99 euros retenu pour les auteurs autoédités, mais ces livres repassent en promotion, témoigne Enzo Bartoli, averti d’une telle relance à venir pour son roman Les loges du mal.

La version éditée fait l’objet d’une double relecture en correction et d’un peu de réécriture confiée à un professionnel. Le livre est envoyé par le service de presse aux critiques littéraires, et tout particulièrement aux blogueurs. Les droits sont versés mensuellement, et le système de reddition de comptes est vraiment remarquable, juge Julien Aranda.

Des traductions sont aussi programmées pour alimenter le catalogue d’Amazon Publishing dans d’autres bassins linguistiques - la branche française a démarré ainsi. Aux Etats-Unis, la production d’Amazon est maintenant distribuée chez Barnes & Noble, voire dans les librairies qui l’acceptent.

Hervé Hugueny


27.05 2016

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités