Bretagne

Amazon sème la zizanie à Quimper

Postes de travail dans un centre de distribution d'Amazon - Photo OLIVIER DION

Amazon sème la zizanie à Quimper

Les élus de l'agglomérations de Quimper ont autorisé, à la majorité, l'implantation d'une plateforme logistique sur leur territoire.

J’achète l’article 1.50 €

Créé le 25.09.2020 à 16h02,
Mis à jour le 25.09.2020 à 17h00

Après le Gard, le Finistère. Le projet d'installation d'Amazon à Briec, dans les environs de Quimper, commence à échauffer les esprits. Le 24 septembre, les élus de l'agglomération Quimper Bretagne Occidentale ont voté majoritairement pour l'implantation d'Amazon à 30 voix contre 21 (plus 4 votes blancs et un nul). Une vingtaine d'opposants à Amazon ont manifesté au parc des expos lors du conseil communautaire selon Ouest-France. Autant dire que les élus sont moins unanimes qu'en février dernier, où tous avaient voté en faveur du géant du commerce en ligne.

Amazon voudrait construire une plateforme logistique sur un terrain agricole de 6 hectaires, au nord de la préfecture finistérienne.

Voulu par la précédente majorité, ce projet semble moins soutenu par le nouveau maire socialiste de Briec. Conscient de ses faibles pouvoirs, il doit faire face à l'argument de l'emploi, puisqu'Amazon en promet plus de 300 (80 CDI à temps plein et 250 postes de chauffeurs-livreurs). L'affaire est si délicate que la présidente de l'agglomération et nouvelle maire de Quimper, la socialiste Isabelle Assih, parait elle-même avoir des réserves sur l'arrivée d'Amazon dans le sud de la Bretagne et ne souhaite pas prendre partie, considérant, sur France 3, le sujet comme complexe et clivant.

"Au-delà des mystères entretenus par l’ancien maire [Ludovic Jolivet, LR) et de sa signature légère deux jours avant un scrutin, je pense qu’il ne faut pas donner un mauvais signal aux investisseurs et entrepreneurs", estime Bernard Poignant, ancien député et ancien maire de Quimper (de 1981 à 2001 et de 2008 à 2014), dans Le Télégramme. De son côté, Pierre Crampon, membre du collectif Stop Amazon explique dans le quotidien régional: "Il ne faut pas que les élus focalisent le débat sur l’emploi à court terme car cela aura des conséquences sur l’emploi et les entreprises à long terme."

Une marche contre Amazon est prévue à Briec, de la Grand place au terrain situé dans la zone de Lumunoc'h, samedi 26 septembre à 14h.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités