BD/France 26 février Clotilde Bruneau et Carole Chaland

Plusieurs auteurs, mais toujours des hommes, se sont attachés à décliner le western au féminin. Ainsi Dominique Bertail et Arnaud Le Gouëfflec avec Mondo Reverso (Fluide Glacial 2017), ou Kickliy dans Perdy (Dargaud 2018 et 2020), chaque fois dans un registre humoristique. Mais pour Hippolyte, deux jeunes femmes sont aux crayons, qui font le pari de revisiter les codes du western par le versant féminin sans pour autant basculer dans la satire.

Dans une bourgade (Hippolyte) protégée des regards par sa position dans une faille au milieu du désert, Clotilde Bruneau (scénario) et Carole Chaland (dessin et couleur) imaginent une communauté d'amazones. Pas moins de 27 femmes, 27 desperadas, sèment la terreur dans la région par leurs attaques de convois et de diligences.

Ne se rendant à la ville voisine de Goldy Town que pour satisfaire leurs besoins essentiels, Victoria, Jane, Angel, Cherry, Queen, Jo et les autres ont toujours su se faire discrètes. Mais, ce 2 mars 1872, voici qu'un chasseur de primes tenace et même obsessionnel parvient à localiser leur repaire. Un malheur n'arrivant jamais seul, le même jour réapparaît Brooke. Cofondatrice dix ans plus tôt avec Abby de cette communauté d'amazones, elle prétend récupérer sa part du butin accumulé depuis. Complications, bagarres et règlements de comptes en perspective. Comme dans un bon western.

Clotilde Bruneau et Carole Chaland
Hippolyte
Vents d’ouest
Tirage: 7 000 ex.
Prix: 19,95 € ; 128 p. en coul.
ISBN: 9782344026359

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités