sélection

Amélie Nothomb, Bernhard Schlink et Colm Toibin en lice pour le prix Jean Monnet 2023

DR

Amélie Nothomb, Bernhard Schlink et Colm Toibin en lice pour le prix Jean Monnet 2023

Le nom du lauréat sera dévoilé en septembre tandis que la remise du prix aura lieu le 18 novembre à l'occasion du festival des Littératures européennes de Cognac (LEC). Il est doté de 5000 €.

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 06.07.2023 à 13h13

Le prix Jean Monnet 2023 de littérature européenne a retenu, parmi neuf auteurs présélectionnés, Amélie Nothomb pour Le Livre des sœurs (Albin Michel, 2022), Bernhard Schlink pour La Petite-fille, traduit de l'allemand par Bernard Lortholary (Gallimard, 2023) et Colm Toibin qui a signé Le Magicien, traduit de l'anglais (Irlande) par Anna Gibson (Grasset, 2022). Le lauréat, connu en septembre, recevra une dotation de 5000 € le 18 novembre par le Conseil départemental de la Charente lors du festival des Littératures européennes de Cognac (LEC).

Les trois finalistes et leurs romans

Dans Le Livre des sœurs (Albin Michel), Amélie Nothomb, Grand prix du roman de l'académie française 1999 ou encore prix Renaudot 2021, raconte l'histoire de deux sœurs qui vivent un amour absolu si près et en même temps si loin de leurs géniteurs distraits. Cet ouvrage, rempli de sentiments, rend hommage à l’amour et aux amours, mais est aussi une méditation sur le temps qui passe et la rédemption par la parole et par les mots.

L'écrivain allemand, Bernhard Schlink, auteur du best-seller Le Liseur (Gallimard, 1996), narre dans La Petite-fille (Gallimard), l'aventure d'un libraire, Kaspar, installé en Allemagne de l'Ouest, qui vient de perdre sa femme Birgit. Il découvre qu'elle avait abandonné un nouveau-né avant de quitter la RDA en 1965 pour le rejoindre en RFA. Laissant son magasin berlinois, il retrouve la trace de sa belle-fille Svenja restée en Allemagne de l'Est. Malgré leur opposition politique, Svenja s'étant mariée à un néonazi, Kaspar tente de nouer des liens. Le roman a reçu le prix Babelio 2023.

Comme dans Le Maître (Robert Laffont, 2005), prix du meilleur livre étranger 2005, portrait du dramaturge anglais Henry James, l'auteur irlandais Colm Toibin retrace également dans Le Magicien (Grasset, 2022) la vie d'un homme de lettres. Cette fois-ci il fait le récit de l'existence hors du commun de l'écrivain Thomas Mann évoquant aussi bien son engagement face à la montée du nazisme que la douleur de l'exil et son génie littéraire.

Le jury du prix Jean Monnet 2023 est présidé par Gérard de Cortanze, et composé de Jean-Baptiste Baronian, Virginie Block-Lainé, Françoise Dion, Fabio Gambaro, Patricia Martin, Gérard Meudal, Anne Michelet, Mazarine Pingeot, Joël Schmidt, Lieven Taillie et Virgil Tanase.

Le lauréat succèdera au romancier et poète islandais Jón Kalman Stefánsson. Le prix Jean Monnet récompense un ouvrage écrit ou traduit en français durant l'année.

Les dernières
actualités