Remaniement

Anne Gérard, nouvelle conseillère livre de la ministre de la Culture

Anne Gérard - Photo Alain-montaufier-ville-de-poitiers

Anne Gérard, nouvelle conseillère livre de la ministre de la Culture

La déléguée "art et culture" du réseau Canopé devient conseillère "éducation artistique, livre et lecture, langue française et langues de France", pour le ministère de la Culture. 

J’achète l’article 1.5 €

Par Fanny Guyomard ,
Créé le 04.07.2022 à 18h35 ,
Mis à jour le 12.07.2022 à 10h02

Anne Gérard devient nouvelle conseillère "éducation artistique, livre et lecture, langue française et langues de France" auprès de la ministre des la Culture, a appris Livres Hebdo. Un changement de poste plutôt logique pour une femme politique qui traite depuis quinze ans de culture et de mobilité. 

Diplômée d’une maîtrise de langue en prépa littéraire, elle commence sa carrière dans la compagnie théâtrale La Spirale, à un poste d’administration. Elle y reste presque neuf ans. 2008 marque son entrée en politique, en tant qu’adjointe municipale de Poitiers (Vienne), déléguée à la culture jusqu’en 2014. Durant ces années, elle préside l’Ecole européenne supérieure de l'Image, basée à Angoulême et à Poitiers, placée sous la tutelle du ministère de la Culture. Et de 2011 à 2016, prend la direction de l’Agence culturelle du Poitou-Charentes, une association missionnée par le ministère de la Culture et la Région pour accompagner les acteurs culturels dans leur projet et y associer les politiques publiques.

Culture et transports

Entre-temps, elle décroche un master professionnel de géographie en « diagnostic socio-spatial, prospective territoriale et enjeux environnementaux », et deviendra de 2014 à 2020 conseillère municipale déléguée à la mobilité et aux transports de Poitiers. En 2016, son influence s’élargit à la région Nouvelle-Aquitaine, au poste de conseillère déléguée à la francophonie. Un an plus tard et jusqu’à 2021, elle revient à la thématique de la mobilité, en tant que déléguée à la jeunesse et à la vie étudiante.

Sans lâcher la culture et en travaillant cette fois-ci à l’échelon national, elle devient déléguée « arts et culture » du réseau Canopé, établissement public placé sous tutelle du ministère de l’Éducation nationale. Et la voilà aujourd'hui qui rejoint les équipes de conseillers pour le livre et la lecture en région, chargés depuis leur Drac (Direction régionale des affaires culturelles) d’y développer la lecture et l’économie du livre en lien avec la ministre.

Rima Abdul-Malak reste ministre de la Culture. Et son cabinet reste “à ce jour” inchangé, nous informe le ministère en cette journée de remaniement ministériel. 

Remaniement : le cabinet de Rima Abdul-Malak


 

Les dernières
actualités