Annie Ernaux : « Ecrire, ça justifie une vie » | Livres Hebdo

Par Jean-Claude Perrier, le 30.11.2018 (mis à jour le 30.11.2018 à 15h19) Entretien

Annie Ernaux : « Ecrire, ça justifie une vie »

Annie Ernaux - Photo HANNAH ASSOULINE/OPALE/ROBERT LAFFONT

Rare dans les médias, Annie Ernaux, qui se veut en marge de la scène littéraire, a accepté, pour Livres Hebdo, de balayer tout son parcours, existence et œuvre mêlées, à l'occasion de la réédition, en janvier, de L'autre fille, court texte paru en 2011 chez Nil dans la collection « Les affranchis », qu'elle considère comme « fondamental ». _ par Jean-Claude Perrier

Pourquoi avoir accepté qu'on réédite en janvier L'autre fille ?

Annie Ernaux : Je trouve la collection « Les affranchis » vraiment originale, sans équivalent. Et puis ce texte fait partie de tout ce que j'ai écrit. Il offre un regard sur quelque chose dont je n'avais jamais parlé. C'est un texte très bref mais qui me semble fondamental. Je l'ai écrit en quelques mois, à l'été 2010 exactement, mai

Lire la suite (11 820 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre