Annie Ernaux parmi les finalistes du Man Booker International Prize 2019 | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 10.04.2019 à 17h38 (mis à jour le 10.04.2019 à 18h00) Prix littéraire

Annie Ernaux parmi les finalistes du Man Booker International Prize 2019

Annie Ernaux - Photo CATHERINE HÉLIE/GALLIMARD

Les écrivaines et les éditeurs indépendants dominent la sélection finale du Man Booker International Prize, révélée mardi 9 avril à Londres.
 

Cinq des six romans de la sélection finale du Man Booker international Prize ont été écrits par des femmes issues d’éditeurs indépendants. C'est la première fois que le prix littéraire valorise une telle configuration. Par ailleurs, tous les romans de la sélection ont été traduits par des femmes. Annie Ernaux est toujours en lice.

Ce sera la dernière récompense attribuée sous l’égide de Man Group après un partenariat de 18 ans. Le prix sera décerné le 21 mai 2019 au cours d’un dîner à la Roundhouse de Londres. La fondation Crankstart financera le Booker Prize dès le mois de juin.

Les finalistes
  • Drive your Plow Over the Bones of the Dead (Fitzcarraldo Edition) d’Olga Tokarczuk, lauréate de l’année dernière et traduite par Antonia Lloyd-Jones.
  • The years (Les années), d’Annie Ernaux (Fitzcarraldo Editions), traduit du français par Alison Strayer
  • Celestial Bodies (Sandstone Press), de Jokha Alharti, traduit de l'arabe  par Marylin Booth
  • The Remainder (And others stories) d'Alia Trabucco Zoran, traduit par Sophie Hughes
  • The Pine Islands (Serpent’s Tail) de Marion Poschmann traduit par Jen Calleja
  • The Shape of the Ruins (MacLehose Press) de Juan Gabriel Vasquez, traduit par Anne MacLean
close

S’abonner à #La Lettre