Antonio Munoz Molina, prix Jean Monnet de littérature européenne

© DR

Antonio Munoz Molina, prix Jean Monnet de littérature européenne

L'écrivain espagnol reçoit le prix parrainé par le département de Charente pour son roman Dans la grande nuit des temps (Le Seuil)

J’achète l’article 1.50 €

Par Claude Combet,
avec cc,
Créé le 16.10.2012 à 00h00,
Mis à jour le 16.10.2012 à 00h00

Antonio Munoz Molina est le lauréat 2012 du Prix Jean Monnet de littérature européenne, pour son roman Dans la grande nuit des temps, traduit de l'espagnol par Philippe Bataillon et publié au Seuil.

Dans cette grande fresque sur les traumatismes de la République espagnole, la guerre civile et l'exil, Antonio Munoz Molina met en scène Ignacio Abel, architecte espagnol de renom, progressiste et républicain, qui débarque à New York fin 1936, ayant abandonné en Espagne sa femme Adela et ses deux jeunes enfants Miguel et Lita pour partir à la recherche de sa maîtresse Judith Biely.

Parrainé et doté par le Conseil général de Charente, le prix a été créé en 1995 et récompense un auteur européen pour un ouvrage écrit ou traduit en français. Antonio Munoz Molina succède à Sylvie Germain, lauréate 2011 du prix. Présidé par Gérard de Cortanze, le jury se compose d'écrivains, de critiques et de journalistes: Jean-Baptiste Baronian, Jacques De Decker, Catherine Fruchon-Toussaint, Fabio Gambaro, Madeleine Lazard, Patricia Martin, Gérard Meudal, Lieven Taillie, Joël Schmidt, Virgil Tanase, Henriette Walter, et Nicole Cornibert et Paola Authier du Festival des Littératures européennes Cognac.

Antonio Munoz Molina, né en 1956, est considéré comme l'un des grands écrivains contemporains de langue espagnole. Membre de l'Académie royale espagnole, il a reçu nombre de récompenses littéraires dont le Prix national de littérature en Espagne et le prix Femina étranger en 1998 pour Pleine lune.

Le prix lui sera remis le 17 novembre au Centre de congrès La Salamandre à Cognac, pendant le Festival des Littératures européennes qui se déroule du 15 au 18 novembre à Cognac.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités