Roman/France 2 janvier Sandrine Collette

A l'heure où l'écologie s'impose comme l'un des combats du siècle, Sandrine Collette nous offre une fable ineffaçable. La nouvelle venue chez JC Lattès s'est déjà imposée comme le Choix des libraires du Livre de poche. Cette fois, elle remporte la palme du roman puissant. Certains débutent mal dans la vie. C'est le cas de Corentin, enfant maudit par sa mère. Abandonné, il atterrit chez Augustine, une vieille dame vivant dans les Forêts. Cet environnement devient le vrai foyer de Corentin. Il s'installe toutefois dans « la Grande ville », à l'âge adulte.

Autour de lui, la Planète est en souffrance, mais il ne pense qu'à s'amuser. Jusqu'au jour où tout va irrémédiablement basculer. Est-ce une attaque atomique dévastatrice ? Peu importe, on la surnomme « la catastrophe ». Le héros fait partie des rares survivants. Son obsession : rejoindre les terres de son enfance pour y retrouver sa mère adoptive, Augustine. Un pari fou dans ces paysages détruits. Mais « il deviendrait moins qu'un homme s'il cessait d'espérer. Dans cet avenir, quelque chose renaîtrait ». La plume cinématographique, poétique, haletante et juste magnifique de Sandrine Colette souligne la pureté de la nature et la complexité des êtres. Un hymne à l'instinct de vie.

Sandrine Collette
Et toujours les forêts
JC Lattès
Tirage: 20 000 ex.
Prix: 20 euros ; 336 p.
ISBN: 9782709666152

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités