Edition

Après "Le tatoueur d’Auschwitz", Heather Morris emmène les lecteurs dans "Le voyage de Cilka"

Heather Morris - Photo AREK RAINCZUK

Après "Le tatoueur d’Auschwitz", Heather Morris emmène les lecteurs dans "Le voyage de Cilka"

L’ouvrage est à paraître le 14 avril chez Charleston. 

Par Pauline Gabinari,
Créé le 13.04.2021 à 18h13,
Mis à jour le 13.04.2021 à 18h20

Un nombre avait été inscrit sur son bras par le tatoueur d’Auschwitz. Puis, comme les autres, elle avait essayé de survivre au fil des pages du premier roman d’Heather Morris. Cilka, jeune Slovaque de seize ans, est le personnage principal du deuxième volume de l’écrivaine. Intitulé Le voyage de Cilka, le livre, traduit de l'anglais par Géraldine d'Amico et Laurence Videloup, est à paraître le 14 avril chez Charleston. 

Comme pour Le Tatoueur d’Auschwitz (City, 2018), Heather Morris a tiré ce roman de ses tête-à-tête avec Lale Sokolov, un vieux monsieur qu’elle a rencontréen 2003 à Melbourne (Australie). Survivant de l’Holocauste, il lui raconte ses souvenirs et parmi eux l’histoire de Cilka. L’ouvrage est inspiré des mémoires de cet homme sans prétendre être un document historique.

D’Auschwitz aux goulags de Sibérie, il transporte la jeune héroïne d’accusations en déportations pour rendre palpable ce que peut être la puissance de vie. Un tirage initial est prévu à 20000 exemplaires. Le Tatoueur d’Auschwitz a été vendu à 70000 exemplaires tous formats confondus en France.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités