Ariane Fornia condamnée pour diffamation | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 23.01.2020 à 19h13 (mis à jour le 23.01.2020 à 20h16) Justice

Ariane Fornia condamnée pour diffamation

L’écrivaine Ariane Fornia a été condamnée mercredi 22 janvier pour diffamation après avoir accusé l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle.

Le 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement. L'écrivaine Alexandra Besson, fille de l'ancien ministre Eric Besson et connue sous le nom de plume d'Ariane Fornia, a été condamnée mercredi 22 janvier pour diffamation après avoir accusé l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle lors d’une soirée à l’Opéra en 2010.

Elle doit verser à Pierre Joxe un euro symbolique de dommages et intérêts ainsi que 3000 euros au titre de l’article 700 du code de procédure civile, pour compenser les frais de justice engagés par l’ancien ministre. La principale intéressée a réagi sur Twitter. "Choquée et abasourdie", elle annonce vouloir faire appel de la décision.


En octobre 2017, en pleine vague #Metoo, Ariane Fornia avait publié un billet sur son blog dans lequel elle accusait "un ancien ministre de Mitterrand, membre de plusieurs gouvernements, qui a occupé des fonctions régaliennes, qui est une grande figure de gauche, décoré de l’Ordre national du mérite et de plusieurs autres Ordres européens" d'avoir posé sa main sur sa cuisse et de l'avoir remonté vers son entrejambe. Elle avait fini par dénoncer Pierre Joxe dans les colonnes de L'Express. Le procès s'est ouvert le 18 novembre 2019, cinq jours après les révélations d'une autre plaignante.

Ariane Fornia est l'auteure de Dieu est une femme et de  La déliaison (qu'elle a écrit avec sa mère, Sylvie Brunel) parus chez Denoël en 2004 et 2005. Elle a publié en 2019 Provence: les sillons du soleil chez Nevicata. Son prochain livre, La Provence : on l'aime pour est prévu pour le mois d'avril chez Suzac editions.

 
close

S’abonner à #La Lettre