International

Au Québec, des livres prescrits à l'hôpital pour se soigner

Le dispositif est développé par le CHU de Québec et la bibliothèque de Québec

Au Québec, des livres prescrits à l'hôpital pour se soigner

Le dispositif encore en phase pilote vise à davantage accompagner les patients dans certains domaines comme la nutrition, la pédiatrie, la psychologie et les “soins spirituels”.

Par Pauline Gabinari,
Créé le 22.02.2024 à 18h24

Prescrire un livre en guise de remède. L’idée peut paraître idéaliste, et pourtant elle ne découle pas d’un récit utopique. Le CHU de Québec a lancé début février la deuxième phase de son projet pilote en partenariat avec la bibliothèque de Québec. L’idée est simple : proposer, en complément d’une démarche médicale, des suggestions de lectures adaptées à la situation médicale du patient. Une façon d’aller plus loin dans l’accompagnement et d’aider les patients à se repérer dans la grande quantité de livres spécialisés.

Pour faciliter la démarche des médecins, le CHU a réalisé une sélection préalable de 45 ouvrages dans un carnet nommé “remèdes littéraires”. À l’issue d’une consultation médicale, le patient reçoit, en plus d’une prescription classique, le carnet où sont cochées les propositions de lecture. Il peut ensuite se rendre en bibliothèque pour retrouver les titres.

La sélection a été découpée en quatre grands domaines : nutrition, pédiatrie, psychologie et “soins spirituels”. On y retrouve des ouvrages didactiques et des conseils comme Explique moi les aliments, Faire face au cancer avec la pensée réaliste, Vaincre les ennemis du sommeil mais aussi des livres plus littéraires comme Oscar et la dame rose d’Éric-Emmanuel Schmitt.

Le CHU précise que la lecture de ces ouvrages n’est pas un substitut au diagnostic, au traitement ou à la prestation de services par un professionnel de la santé.

Les dernières
actualités