Au son du violon | Livres Hebdo

Par Kerenn Elkaim, le 24.05.2019 Roman/France 15 août Akira Mizubayashi

Au son du violon

Akira Mizubayashi - Photo FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD

Akira Mizubayashi compose un hymne à la musique, source de danger ou de renaissance réparatrice.

Chaque langue a sa musicalité. Akira Mizubayashi a grandi au Japon, où il naît en 1951. A 18 ans, il tombe amoureux du français. Il s'oriente alors vers des études de langues et civilisations étrangères, à Tokyo. Son perfectionnement se déroule à Montpellier, où il s'oriente vers l'enseignement. Il traduit plusieurs écrivains, dont JB Pontalis, qui l'encourage à écrire dans la langue de Molière.

«

Lire la suite (2 120 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Livre cité (1)

Auteurs cités (2)

close

S’abonner à #La Lettre