Histoire/France 3 juin Alain Baraton

Quoique prévu de longue date, voici un livre qui tombe à point nommé, maintenu par son éditeur dans sa programmation de ce curieux printemps « déconfiné ». Après des semaines de claustration sidérée, chacun d'entre nous éprouve plus que jamais un besoin de promenade, de verdure, d'oxygène, dans les limites qui nous sont imposées. Vivement que tous les grands parcs rouvrent, comme celui de Versailles, dont Alain Baraton, successeur de Le Nôtre, est le célèbre jardinier en chef. De même, on a hâte de retrouver les frondaisons des jardins royaux de la capitale, Luxembourg, Tuileries, Palais Royal, ceux des lieux de pouvoir, comme les Invalides ou le Champ-de-Mars, ou même ceux que Baraton appelle les « maudits », en raison de leur situation, ou de leur pesante histoire. Les Buttes-Chaumont, par exemple, construits à l'emplacement du sinistre gibet de Montfaucon.

Alain Baraton, avec la complicité de Laure de Chantal, nous convie donc à le suivre à travers Mes Jardins de Paris, une promenade exhaustive, érudite et très personnelle, qui recense, raconte et décrit les quelque cinq cents parcs, jardins, et squares de la capitale. Du plus vaste au plus modeste, sachant que le nom square signifie que l'endroit est communal. Il les a classés en douze sections thématiques, depuis ceux dédiés aux voix, du Parc Georges-Brassens au Square Alain Bashung (mort en 2009), inauguré en 2012 dans le XVIIIe arrondissement, aux auteurs, comme ce méconnu Square des Poètes des serres d'Auteuil (XVIe arrondissement), aux artistes, aux résistants, ou encore à des femmes, bien trop peu nombreuses, estime notre cicérone. Qui d'entre nous, par exemple, connaît l'existence, au 20 rue de Bièvre (Ve), d'un tout petit Square Danielle Mitterrand de 373 m2, baptisé ainsi en 2013, sous Anne Hidalgo et François Hollande ? Car, souvent chargés d'histoire, les jardins peuvent aussi être des lieux de mémoire, et leur création un acte politique hautement symbolique : tel ce Jardin des Rosiers-Joseph Migneret, dans le Marais, en hommage à un Juste, directeur d'école sauveur de dizaines d'écoliers juifs durant la guerre, ou encore le tout récent Jardin Nelson Mandela, au cœur des Halles. Tous ceux-là sont accessibles, et leur visite à la fois agréable et salutaire.

Alain Baraton
Mes jardins de Paris - Avec la collaboration de l'historienne Aude de Chantal
Grasset
Tirage: NC.
Prix: 22 euros ; 368 p.
ISBN: 9782246858799





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités