Audible prévoit 100000 titres en français d’ici à 2025 | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 30.09.2019 à 19h48 (mis à jour le 21.10.2019 à 12h15) Livre audio

Audible prévoit 100000 titres en français d’ici à 2025

Studio Audible - Photo AMAZON

La filiale livre audio d’Amazon, qui vient d’ouvrir un studio d’enregistrement à Paris, veut décupler son catalogue francophone.

Ouvert en France depuis trois ans, Audible.fr confirme sa volonté de développement en ouvrant un studio d’enregistrement dans le centre de Paris. « Nous proposons aujourd’hui 10000 titres en français, nous envisageons de passer à 100000 d’ici à 2025 » déclare Constanze Stypula, responsable France d’Audible, filiale d’Amazon.
 
« Le livre audio est une nouvelle source de revenus pour les auteurs » a insisté Don Katz, P-DG et fondateur de l’entreprise en 1995, revendue en 2008 pour 300 millions de dollars à Amazon. La branche française qui avait été développée en licence d'exploitation par France Loisirs a été rachetée en 2011 pour 1,12 million d'euros. Elle emploie aujourd’hui 2000 personnes, dont la moitié au siège de Newark, dans l’agglomération de New York, et a ouvert 17 bureaux dans le monde.

« 20000 acteurs ont travaillé pour Audible depuis sa création, et nous sommes devenus le premier employeur de comédiens à New York » ajoute-t-il, en rappelant que la culture orale a précédé le texte. Appartenant à Amazon, il ne peut toutefois donner aucune indication sur ses résultats.

Pass culture
 
A Paris, le studio d’enregistrement dispose de trois cabines (dont une grande pour les productions à plusieurs voix) et compte six salariés dont deux ingénieurs du son, venus de la radio et la télévision.  « Audible a investi 10 millions d’euros dans la création francophone, et nous envisageons de doubler, voire tripler ce financement. Nous avons déjà fait travailler quelque 250 comédiens et techniciens du son » précise Constanze Stypula. La filiale d'Amazon participe au Pass Culture, l'offre de biens et services culturels à destination des jeunes de 18 ans initiée par le ministère de la Culture,  en mettant gratuitement à disposition 40 références, téléchargée 600 fois dans la première phase de test. Le record de téléchargements est la biographie du footballeur Antoine Griezmann signale la responsable d'Audible.fr
 
D'abord diffuseur, Audible achète aussi les droits d’enregistrement aux éditeurs pour développer son catalogue (120 titres par an en moyenne), ou aux auteurs, mais dans un format propre (ACX), utilisable uniquement sur l’application maison, ou sur iTunes. La production par Audible suppose aussi une exclusivité de diffusion (environ 1200 titres, sur 10000). Elle enregistre aussi ses propres productions, séries ou podcasts documentaires, sous la marque Audible Original (Dernière Terre, La veilleuse du sommeil, French start up, etc.), dont une partie est adaptée de l’anglais.

Appel à projet en SF

Ce catalogue compte actuellement 24 références, dont une série d’Arthur Dreyfus (Nos trente ans), ou encore une série érotique (L’appli rose, Olympe de G., Alexandra Cismondi). Audible va lancer un appel à projet pour la création d'une série en SF. Librinova, société de service aux auteurs autoédités, a déjà signé six contrats avec Audible signale Charlotte Allibert, sa cofondratrice.
 
Le procès actuellement en cours aux Etats-Unis intenté par les éditeurs qui jugent que la transcription écrite du texte sur l’écran de l’application relève de l’infraction à la propriété intellectuelle n’inquiète pas outre mesure Don Katz, estimant qu’une solution finira par être trouvée. « La transcription écrite est importante pour la compréhension des lecteurs dyslexiques » plaide-t-il, en rappelant l’expérience constatée avec sa fille, qui avait été une des motivations de la création d’Audible.
close

S’abonner à #La Lettre