Aurélie Filippetti prend Amazon pour cible

Aurélie Filippetti

Aurélie Filippetti prend Amazon pour cible

Dans un entretien à plusieurs quotidiens régionaux de l'Est à paraître vendredi, la ministre considère que le cybermarchand "risque de tuer" les libraries indépendantes.

Par Vincy Thomas ,
avec vt, avec afp Créé le 15.04.2015 à 21h00

Le site de vente en ligne Amazon "risque de tuer" les librairies indépendantes en France en contournant la loi du prix unique, estime la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, dans un entretien à plusieurs quotidiens régionaux de l'Est à paraître vendredi.

"Nous avons un réseau formidable de librairies indépendantes en France qu'Amazon risque de tuer. Il n'est pas normal qu'Amazon contourne par des prix bas la loi du prix unique en étant installé en Luxembourg et en ne payant pas de fiscalité juste en France", indique Mme Filippetti.

La ministre, qui doit inaugurer vendredi la salon "Livre sur la place" à Nancy, premier rendez-vous littéraire de la rentrée, demande une réflexion "sur la fiscalité des plates-formes créatrices", telles qu'Amazon et Google.

"Il est normal qu'elles participent au financement de la création, de la presse: tout ce qui crée la plus-value qu'elles font circuler sur leur réseau", estime-t-elle.

Les dernières
actualités