Babar souffle ses 80 bougies

Babar souffle ses 80 bougies

Babar souffle ses 80 bougies

Deux expositions à Paris, une série télévisée, des livres et des produits dérivés célèbrent l'anniversaire de l'éléphant en costume vert créé par Jean de Brunhoff en 1931.

Par Claude Combet,
avec cc Créé le 15.04.2015 à 21h52

Pour ses 80 ans, Babar, le célèbre éléphant en costume vert, a droit à deux expositions parisiennes. La galerie des jouets du Musée des arts décoratifs lui consacre une grande rétrospective, du 8 décembre 2011 au 2 septembre 2012, sous le titre « Les histoires de Babar ».

Planches originales de la Morgan Library de New York et de la Bibliothèque nationale de France, peluches, jeux de société, figurines et jouets à roulettes sont présentés dans des décors, dont celui du paquebot Normandie, aux côtés d'archives, de produits dérivés et de dessins animés. Les Arts décos et la Bnf en coéditent le catalogue sous le titre Les histoires de Babar, publié sous la direction de Dorothée Charles.

De son côté, la Bnf expose du 13 décembre 2011 au 29 janvier 2012, dans « La fabrique de Babar », les dessins originaux préparatoires à trois albums (Le voyage de Babar, Les vacances de Zéphir et Le château de Babar), esquisses et aquarelles qui ont été légués en 2005 à la bibliothèque par les trois fils de Jean de Brunhoff.

Créé en 1931 par Cécile de Brunhoff et mis en images par son mari artiste peintre, Jean de Brunhoff, pour leurs fils, Laurent et Mathieu, Babar est publié aux Editions du Jardin des modes. Après sept albums, il a été repris, à la mort de Jean de Brunhoff en 1937, par son fils Laurent, qui en a dessiné près de 70 albums. Le dernier, Coup de foudre aux jeux de Célesteville, vient de paraître chez Hachette Jeunesse, son éditeur depuis 1936. Pour l'occasion Hachette Jeunesse réédite aussi la première aventure, Histoire de Babar, le petit éléphant, signée Jean de Brunhoff.

Babar a aussi été adapté en une série télévisée 3D, « Babar, les aventures de Badou », diffusée depuis novembre 2010 sur TF1, qui réalise 28 % de part d'audience auprès des 4-10 ans. Sans compter que le père de Pom, Flore, Alexandre et Isabelle, fait, bien sûr, l'objet d'un grand nombre de produits dérivés à son effigie et à celle de Badou.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités