Barnes & Noble toujours plombé par le numérique

Barnes & Noble toujours plombé par le numérique

Barnes & Noble toujours plombé par le numérique

La vente du Nook et des livres numériques a rapporté 160 millions de dollars au premier libraire américain, mais lui a coûté 51 millions de dollars de pertes.

Par Hervé Hugueny,
avec hh Créé le 15.04.2015 à 21h00

Barnes & Noble a réalisé 1,9 millard de dollars de chiffre d'affaires au second trimestre de son exercice 2012-2013 (août-octobre), quasiment au même niveau que l'an dernier à la même période, et a presque équilibré ses comptes, avec 0,5 million de dollars de pertes, contre -6,5 millions de dollars pendant la même période de l'année précédente.

La vente de livres s'effrite dans le réseau grand public et universitaire de la première américaine chaîne de librairies, mais la marge et les profits s'améliorent.

Les ventes numériques (liseuses et tablettes Nook, et ebooks) ont atteint 160 millions de dollars, en légère progression (+ 5,6%), mais les dépenses ont augmenté encore plus vite, et les pertes se sont creusées, à -51,4 millions de dollars. Dans le réseau des librairies grand public, la marge brute est de 29,5%, contre 16,4% pour la division Nook.

Barnes & Noble a reçu le renfort de Microsoft, qui a investit 300 millions de dollars dans la division numérique Nook. Pour les dirigeants de la chaîne, il est vital de continuer à investir dans le développement de ce département, qui vient de s'implanter en Grande-Bretagne, à partir d'une filiale luxembourgeoise.
15.04 2015

Les dernières
actualités