Bibliothèques : aux USA, les 16-29 ans sont complètement hybrides

Bibliothèques : aux USA, les 16-29 ans sont complètement hybrides

Bibliothèque de l'Université d'Harvard

Bibliothèques : aux USA, les 16-29 ans sont complètement hybrides

Une enquête révèle que les jeunes Américains, très ancrés dans le monde numérique, restent cependant attachés aux documents imprimés et fréquentent régulièrement les bibliothèques.

Par Véronique Heurtematte,
avec vh Créé le 15.04.2015 à 23h36

Aux états-Unis, 67 % des 16-29 ans sont allés au moins une fois à la bibliothèque au cours de l'année écoulée et 65 % possèdent une carte de lecteur, tandis que 75 % ont lu un livre imprimé. Selon la dernière enquête du Pew Research Center publiée le 25 juin, si les jeunes Américains sont complètement immergés dans le monde numérique, ils demeurent des usagers réguliers des bibliothèques et de leurs services. Cette tranche d'âge est même plus assidue que celle des 30 ans et plus, qui ne sont que 62 % à être allés en bibliothèque au cours des 12 derniers mois. Leurs usages restent assez classiques : 60 % déclarent s'y rendre pour travailler, lire ou consulter des ressources documentaires.

Ils sont plus disposés que les usagers plus vieux à y utiliser Internet, les ordinateurs et les ressources en ligne. Un jeune américain sur 5 a utilisé un outil nomade pour consulter le site ou les ressources de sa bibliothèque. Cela correspond à leur taux d'équipement et à la forte présence de ces outils dans leur vie quotidienne : 90 % des jeunes de 16 à 29 ans possèdent un téléphone portable, dont une majorité de smartphones, et 25 % disposent d'une tablette numérique.

Ressources imprimées et numériques complémentaires

Pour les 16-29 ans, la bibliothèque doit rester un lieu physique où l'on séjourne et offrir à la fois des ressources imprimées et numériques, des services sur place et à distance : une majorité souhaiterait que les bibliothèques offrent plus d'aménagements confortables pour lire, travailler, se détendre et demandent des espaces différenciés selon les activités (musique, jeunesse, salle d'étude, etc) afin que les différents publics ne se gênent pas les uns les autres.

80 % estiment que la présence de bibliothécaires est importante pour les aider dans leurs recherches, et ils sont aussi nombreux (75 %) à souhaiter disposer de livres à emprunter qu'à vouloir accéder à des ordinateurs et à Internet gratuitement. La lecture numérique ne remplace pas la lecture traditionnelle : la part de jeunes de 16 à 29 ans ayant lu un ebook a progressé entre 2011 et 2012 de 19 à 25%, tandis que la proportion de ceux ayant lu un livre imprimé est restée stable (75 %).

15.04 2015

Les dernières
actualités