Blake et Mortimer, pharaons du Top 20 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 05.06.2019 à 18h06 (mis à jour le 05.06.2019 à 19h00) meilleures ventes

Blake et Mortimer, pharaons du Top 20

Photo BLAKE ET MORTIMER

Deux BD, Le dernier pharaon, 20e album de Blake et Mortimer et le 16e volet des aventures de Mortelle Adèle arrivent cette semaine dans les meilleures ventes aux côtés du thriller érotique de E. L. James.

Les meilleures ventes font une large place à la BD. Paru le 29 mai, Le dernier pharaon, 20e aventure de Blake et Mortimer, signée François Schuiten, le cinéaste Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig, dessinée par François Schuiten, paru chez Blake et Mortimer, prend d’emblée la tête du Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 27 mai au 2 juin. L’album a été tiré à 230000 exemplaires et mis en place à 180000. S’y ajoutent 8000 exemplaires de l’édition à l’italienne (tirage limité).

Les fans d’Edgar P. Jacobs y retrouvent le célèbre duo composé du capitaine Blake, désormais patron du MI5, et du professeur Mortimer, à la retraite. Ce dernier, hanté par le souvenir de la grande pyramide, est envoyé à Bruxelles pour mettre fin aux irradiations du Palais du Justice qui provoquent pannes informatiques et paralysent la société. Le tout dans une ville crépusculaire, encombrés de décombres et de créatures inquiétantes, rappelant les Cités obscures.

François Schuiten, dans un entretien accordé à ActuaBD, a annoncé vouloir arrêter la bande dessinée.

Parallèlement, Jurassic Mamie, le 16e volet de Mortelle Adèle, de Mr Tan, illustré par Diane Le Feyer (Tourbillon, 29 mai) arrive aussi dans le palmarès en 14e position. Cette bande dessinée qui met en scène la terrible Adèle fait la joie des jeunes lecteurs dès 8 ans. Dans ce volume, ses parents épuisés par son comportement, la confient à sa grand-mère. Mais Adèle n’a pas envie de manger des légumes à tous les repas ni de passer du temps avec quelqu’un qui a connu l’époque où la télé n’existait pas.

Monsieur, le nouveau thriller érotique de E. L. James (Lattès, 29 mai, 6e), est la troisième entrée de la semaine. L’auteure de 50 nuances de Grey y raconte la vie de Maxim Trevelyan, jeune et riche aristocrate qui se laisse porter par la vie et cumule les conquêtes féminines, jusqu’au jour où il hérite du titre de noblesse, de la fortune et des responsabilités de chef de famille. Tandis que la mystérieuse Alessia Demachi, femme de ménage et musicienne, suscite sa curiosité au point de l’obséder. Les livres de E. L. James ont été traduits en 50 langues et atteignent plus de 150 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre