Avant-Critique Roman

Brandon Taylor, "Real life" (La Croisée) : Laboratoire du cœur

Brandon Taylor - Photo © Bill Adams

Brandon Taylor, "Real life" (La Croisée) : Laboratoire du cœur

Brandon Taylor signe une fiction dont le héros est un étudiant noir gay aux prises avec le racisme latent et sa propre identité.

J’achète l’article 1.5 €

Par Sean Rose ,
Créé le 06.07.2022 à 16h00

Une expérience au labo qui part en quenouille... Et Wallace se dit que, perdu pour perdu, tout ce temps, plutôt ce qui reste de ces jours d'été, ce reliquat de fin d'année, mieux vaut encore le dépenser à se prélasser au soleil au parc parmi ses amis. Alors, s'efforçant de laisser sa frustration derrière lui avec les tubes à essais, le héros de Real life de Brandon Taylor rejoint le groupe de jeunes chercheurs de cette université où il a décroché une bourse. On parle de tout et de rien. Surtout de biologie cellulaire. Vincent, le petit copain d'un camarade de Wallace, s'énerve froidement de l'entre-soi scientifique : « De toute façon, il n'y a pas que les pipettes et les éprouvettes, dans la vie [...]. Vous jouez aux adultes avec vos joujoux en plastique, tous. » Cole, piqué par la remarque de son boyfriend financier, et endossant les habits du champion de la recherche, rappelle que tout laborantin qu'on est, tout le monde travaille dur et n'est pas moins en phase avec la vraie vie - ne sont-ils pas tous là ensemble ? Pas que Vincent soit exactement « un galérien », précise-t-il. L'échange tourne en escarmouches conjugales. Vincent non seulement reproche à son cher et tendre de ne jamais passer de vraies vacances avec lui mais quand il les passe dans la famille de Cole, c'est chez des homophobes racistes. Wallace, jusque-là en retrait, sent vibrer cette corde de mélancolie qui lui rappelle qu'il est le seul Noir au sein de ces doctorants pour la plupart gays, en tout cas majoritairement blancs. La race assigne encore à résidence sociale, alors que de plus en plus d'Américains ne cachent plus leur ressentiment contre la discrimination positive...

Racisme latent, suspicion d'incompétence, snobisme... À travers son protagoniste boursier, Brandon Taylor dépeint plus qu'il dénonce. Wallace s'étonne que les stéréotypes négatifs touchent également des étudiants d'ascendance asiatique. L'observation devient introspection. Pourquoi n'avait-il voulu dire à personne qu'il vient de perdre son père... Simple pudeur ? Et qu'est-ce qui l'attire tant chez Miller, ce gars blanc du Midwest, qui se dit hétéro tout en couchant avec lui ? Dans son campus novel à la subtilité douce-amère, l'auteur nous fait partager les interrogations du personnage se révélant à lui-même dans son désir, ses zones d'ombre, son identité précaire.

Brandon Taylor
Real life Traduit de l’anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié
La Croisée
Tirage: 7 000 ex.
Prix: 22 € ; 304 p.
ISBN: 9782413045984

Les dernières
actualités