Prix littéraire

Bruno Pellegrino, premier lauréat du Prix Paysages écrits

Bruno Pellegrino - Photo © ZOÉ

Bruno Pellegrino, premier lauréat du Prix Paysages écrits

Créé en 2021 par la Fondation Facim, le prix récompense les ouvrages, en relation avec la question du paysage et de sa représentation, qu’il s’agisse de la montagne ou de tout autre lieu.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 16.06.2021 à 15h07,
Mis à jour le 18.06.2021 à 12h32

Pour sa première édition, le Prix Paysages écrits, organisé par la Fondation pour l’action culturelle internationale en montagne (Facim), a distingué Bruno Pellegrino avec Dans la ville provisoire (Zoé).

Il avait déjà reçu le Prix des Libraires Payot 2018 (littérature francophone), prix François Mauriac 2019 et le prix Alain-Fournier 2019 pour son premier roman  Là-bas, août est un mois d'automne (Zoé, vient de paraître en poche) et le prix Michel-Dentan pour Dans la ville provisoire, paru en janvier dernier.

Dans la ville provisoire, l'auteur suisse raconte l'histoire d'un jeune homme, qui arrive dans une ville encerclée par la mer afin d'y dresser l'inventaire de l'oeuvre d'une traductrice célèbre. Les détails de la vie quotidienne de cette femme, ses objets éparpillés, l'amènent à se juxtaposer à elle au point que ses gestes et ses pensées se confondent avec les siens. Une expérience intérieure qui devient peu à peu vertigineuse.

Pour cette première édition, le jury salue l'écrivain « pour son bref et très beau roman qui réinvente le paysage de Venise, sans jamais citer le nom de cette ville “provisoire”. Celle-ci devient une sorte d’espace initiatique, à rebours des clichés : le lieu d’une quête intime et littéraire, où s’éprouve dans un style limpide une sorte de météorologie de l’âme, à la fois contemporaine et totalement intemporelle. ». 

Le jury présidé par Hervé Gaymard était composé de Dominique Bizet, bibliothécaire dans le réseau des bibliothèques des Bauges, Joël Bouvier, Chargé de mission vie littéraire d'Auvergne Rhône Alpes Livre et Lecture, Martine Buissart, Membre honoraire de la Fondation Facim, Anne Delafontaine, Coordonnatrice vie littéraire et éditions de la Fondation Facim, Pascale Farges Prudhomme, Libraire, au sein de la librairie Landru (Chamonix-Mont-Blanc), Fabrice Gabriel, Directeur de la Fondation Facim, Jacqueline Jouty, bibliothécaire dans le réseau des bibliothèques des Bauges, Dominique Pety, Enseignante / chercheuse dans le laboratoire LLSETI-Université de Savoie et enfin Emilie Talon, correctrice et étudiante en Master d’édition. 

Créé en 2021 par la Fondation Facim, le prix, dôté de de 3000 €, récompense les ouvrages, en relation avec la question du paysage et de sa représentation, qu’il s’agisse de la montagne ou de tout autre lieu. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités