Call Me By Your Name, entre Moravia et Visconti | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 27.02.2018 à 16h54 (mis à jour le 27.02.2018 à 17h00) Cinéma

Call Me By Your Name, entre Moravia et Visconti

Timothée Chalamet dans Call me By Your Name

Un livre américain, qui vient d'être réédité chez Grasset, adapté par James Ivory et réalisé par Luca Guadagnino: Call me by your name a remporté plus de soixante prix dans le monde et part favori pour l'Oscar de la meilleure adaptation.

Avec une soixantaine de prix, et 4 nominations aux Oscars qui se dérouleront le 4 mars prochain à Los Angeles, Call Me By Your Name est l’un des films qui a été le plus apprécié au fil des festivals – Sundance, Berlin, Toronto…  Il sort en France le 28 février, tout comme Lady Bird de Greta Gerwig, La fête est finie de Marie Garel-Weiss et Les garçons sauvages de Bertrand Mandico. Ces quatre ... Lire la suite (2 630 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre