Présidentielle 2022

Carnet de campagne #4 : la culture, un noyau dur pour Hidalgo et Mélenchon

Isoloirs dans un bureau de vote . - Photo Olivier Dion

Carnet de campagne #4 : la culture, un noyau dur pour Hidalgo et Mélenchon

Chaque vendredi, la rédaction de Livres Hebdo vous propose un résumé de la campagne présidentielle. Cette semaine, Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon l'ont martelé : la culture devra rayonner lors du prochain quinquennat.

J’achète l’article 1.5 €

Par Cécilia Lacour ,
Créé le 11.02.2022 à 13h04 ,
Mis à jour le 11.02.2022 à 16h57

Aucun doute pour Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon. La culture sera "le rendez-vous" du prochain quinquennat. Elle sera "la force, la puissance de la France" pour les cinq prochaines années.

La candidate socialiste — qui vient de passer la barre des 500 parrainages — a profité de son déplacement à Clermont-Ferrand vendredi 4 février, à l'occasion du Festival international du court métrage, pour insister sur le rôle primordial de la culture. Elle y était accompagnée par Olivier Bianchi, maire de la ville et l'un de ses conseillers culture. Ce dernier a "coécrit le volet culturel du programme de la candidate", affirme le quotidien régional La Montagne.

"Je suis convaincue que le prochain quinquennat doit être le rendez-vous de la culture et de la jeunesse. La culture est essentielle. Elle nous apprend à accepter la différence. Les artistes sont aussi là pour faire vivre une nation et comprendre son histoire. La culture n’est pas la cerise qu’on pose à la fin sur le gâteau. Elle est fondamentale pour le vivre ensemble", a déclaré Anne Hidalgo, dont les propos ont été repris dans La Montagne. Selon elle, "les cinq ans qui viennent doivent être un grand rendez-vous entre la jeunesse et la culture, entre la jeunesse et les artistes", a-t-elle également affirmé selon France 3. Ce "grand rendez-vous" passera notamment par des résidences d'artistes dans les écoles.

Si Anne Hidalgo veut faire de l'école un axe fort de sa politique culturelle, elle souhaite aussi démocratiser l'accès à la culture. Reprenant une idée qu'elle avait "déjà défendue pour Paris en 2013", comme le souligne Libération, elle propose ainsi de développer les artothèques, des médiathèques publiques destinées aux arts plastiques permettant aux Françaises et Français d'emprunter des œuvres d'art. 

Répandre la pratique culturelle

Invité sur le plateau d'Elysée 2022 sur France, jeudi 10 février, le candidat de La France insoumise affirme quant à lui que "la force, la puissance de la France [...] doit être [sa] capacité à rayonner culturellement". Titulaire d'une licence de philosophie et d'une seconde en lettres modernes, Jean-Luc Mélenchon en profite pour souligner que sa "mère et son époux se sont ruinés à acheter des bouquins" avant de passer en revue quelques unes de ses mesures pour la culture. Il insiste notamment : le budget de la culture sera doublé pour atteindre 1% du PIB, soit 8 Mds € contre 4 Mds € aujourd'hui. "Avec moi, on fera 1%. C'est comme ça et pas autrement", martèle-t-il.

Il souhaite notamment renforcer le poids et le rayonnement des jeux vidéos, cet "art total". Interrogé par Claire Chazal, il reconnaît avoir changé d'avis sur l'application du Pass Culture, mis en place par Emmanuel Macron en mai dernier. Après avoir observé l'explosion du manga et l'augmentation des ventes de livres grâce à ce dispositif, il estime désormais que "l'idée n'est pas si mauvaise que ça".

"Absolument convaincu que l'art bouleverse les personnes et les pratiques professionnelles", le candidat de la France insoumise poursuit un souhait. "Je voudrais être le personnage qui a répandu la pratique culturelle", espère-t-il avant d'insister : "Tout le monde, dans ce pays, aura un accès à la pratique culturelle". A commencer par les jeunes, à l'école, à travers le développement de projets d'éducation artistique et culturel. Une annonce en écho à celles déjà formulées par Anne Hidalgo, mais aussi Valérie Pécresse (Les Républicains) ou encore Fabien Roussel (Parti communiste français).

Carnet de campagne : un suivi de la présidentielle 2022

Les dernières
actualités