Prix littéraire

Christophe Carlier, lauréat du prix du roman de la Gendarmerie nationale

Christophe Carlier, lauréat du prix du roman de la Gendarmerie nationale

L'essayiste et romancier Christophe Carlier est le lauréat de la deuxième édition du prix du Roman de la Gendarmerie nationale avec son thriller « Un prénom en trop ». L'ouvrage paraît jeudi 3 mars aux éditions Plon.

Par Adriano Tiniscopa ,
Créé le 02.03.2022 à 15h19

Associée à la maison d'édition Plon, la Gendarmerie nationale récompense cette année Christophe Carlier pour Un prénom en trop qui paraît jeudi 3 mars. L'auteur a été « élu quasiment à l'unanimité », précise le communiqué de presse. Le jury est présidé par le général d'armée et DG de la Gendarmerie Christian Rodriguez, composé de gendarmes, de journalistes (Cécile de Ménibus, Yves Thréard...) et d'écrivains (Maxime Chattam, Françoise Bourdin, Éric Delbecque...).

Christophe Carlier s'était déjà fait remarquer pour L'Assassin à la pomme verte (Serge Safran Éditeur), lauréat du Prix du premier roman en 2012 et prix des lecteurs Notre temps 2013. L'auteur a déjà fait paraître L'Eau de rose (Phébus, 2019), Ressentiments distingués (Phébus, 2017), La clé des comptes (Ellipses, 2016). Il avait été publié pour la première fois aux éditions PUF avec Marguerite Duras, Alain Resnais, Hiroshima mon amour (cet ouvrage n'est plus commercialisé).

Un prénom en trop est l'histoire de Rebecca, jeune femme sans histoire, qui après une soirée d'été insouciante dans un bar près de la Ciotat, rentre à Annecy et sent un danger roder autour d'elle, obsédant, harcelant. « Un thriller intrigant, ironique, corrosif », indique un communiqué de presse des éditions Plon.

 

 

 

Les dernières
actualités