Création du Prix du roman de la gendarmerie nationale | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 17.02.2020 à 19h18 (mis à jour le 17.02.2020 à 20h00) Prix littéraire

Création du Prix du roman de la gendarmerie nationale

Photo GENDARMERIE NATIONALE

Ce nouveau prix, créé par la Gendarmerie nationale, permettra à un manuscrit d'être publié par les éditions Plon et sera remis au début de l’année 2021.

La gendarmerie nationale et les éditions Plon ont annoncé par communiqué la création d'un prix littéraire, le prix du Roman de la gendarmerie nationale. Ce prix rejoint le vénérable prix Quai des orfèvres, créé en 1946, qui est choisi sur manuscrit puis publié par Fayard, et le Grand prix des enquêteurs, lancé il y a un an, élu par un jury composé de professionnels de l’enquête (policiers, avocats et juges), à partir d'un manuscrit, et édité par Robert Laffont dans la collection "La bête noire".

Le prix du Roman de la gendarmerie nationale consiste en une publication du manuscrit par les éditions Plon et sera remis au début de l’année 2021. "Tous les gendarmes (actifs ou retraités), les réservistes (opérationnel ou citoyen), personnel civil de la gendarmerie nationale, écrivant un roman littéraire, historique ou policier dans lequel la gendarmerie, les territoires et le rapport au métier de gendarme occupent une place cardinale peuvent participer au concours" indique le communiqué. Le prix est aussi ouvert à tous les auteurs, écrivant un roman littéraire, historique ou policier sur la gendarmerie ou dans laquelle cette dernière occuperait une place prépondérante.

Chaque manuscrit proposé (version papier) doit être envoyé par la poste en un seul exemplaire à l’adresse suivante (Éditions Plon - Prix du roman de la gendarmerie nationale - 92, avenue de France - 75013 Paris). À l’issue de cette pré-sélection, un jury, présidé par le général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale et composé notamment de gendarmes et d’auteurs déjà publiés sera constitué et désignera le lauréat.

Les manuscrits peuvent être envoyés jusqu’au 30 avril 2020.
close

S’abonner à #La Lettre