Colette Senghor, veuve de Léopold, est morte | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, avec AFP, le 19.11.2019 à 16h38 (mis à jour le 19.11.2019 à 17h00) DISPARITION

Colette Senghor, veuve de Léopold, est morte

Colette Senghor et son mari. - Photo WIKIPEDIA COMMONS

L'ancienne Première Dame du Sénégal est morte à l'âge de 93 ans en Normandie.

L'ancienne première dame du Sénégal, Colette Senghor, épouse de l'ancien président et chantre de la négritude Léopold Sédar Senghor, est décédée à l'âge de 93 ans à Verson (Calvados), a annoncé la municipalité normande.

"J'ai appris avec émotion le rappel à Dieu de Mme Colette Senghor, je rends hommage à la 1ère Première Dame du Sénégal, femme discrète et femme de l’ombre de feu le président Léopold S. Senghor. A sa famille, je présente, au nom de la nation, mes condoléances les plus attristées", a réagi dans la nuit sur Twitter le président sénégalais Macky Sall.
 
Née le 20 novembre 1925 à Mouzay (Meuse), Colette Senghor, née Hubert, avait épousé Léopold Sédar Senghor, alors député du Sénégal, le 18 octobre 1957. "Élégante et discrète", Colette Senghor était devenue première dame du Sénégal et "a toujours veillé et épaulé son mari dans sa vie politique et a été la source de son inspiration dans sa vie artistique", souligne la commune.

Décédé en 2001 à Verson, Léopold Sédar Senghor avait consacré à sa "muse" et "tendre compagne", le recueil de poèmes "Lettres d’hivernage", compris dans son Oeuvre poétique (Seuil, 1990) rappelle la ville de Verson. Les deux premiers recueils du poète Chants d'ombre et Hosties noires ont également été publiés au Seuil en 1956 et son autobiographie intellectuelle Ce que je crois : négritude, francité et civilisation de l'universel chez Grasset en 1988. En 2018, les éditions Lurlure publient La normandité, texte prononcé lors d'une conférence à l'Académie des sciences le 3 mai 1986.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre