Conférence

Confinement, nouvelle appétence pour la non fiction… qu’en est-il du marché du livre audio ?

Confinement, nouvelle appétence pour la non fiction… qu’en est-il du marché du livre audio ?

Organisé habituellement durant la Foire internationale du livre de Francfort, les conférences sur "le futur du livre" organisées par The Bookseller se sont cette fois-ci tenues en virtuel. L’occasion d’aborder le marché du livre audio et son fleurissement. 
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Gabinari,
Créé le 18.11.2020 à 18h45,
Mis à jour le 18.11.2020 à 19h00

Cette année, c’est assistés de graphiques aux couleurs pop et de chiffres parlants que Steve Bohme, directeur du secteur UK chez Nielsen Books et Michele Cobb, directrice exécutive d’Audio Publishers Association, ont fait part de la « fantastic story » du livre audio en 2020.
 
La conférence, organisée par le magazine britannique Bookseller, a été réalisée dans le cadre d’une série annuelle intitulée « Future Book », en virtuel du 16 au 20 novembre. Les deux intervenants s’attachent à des études anglées sur le marché anglophone. 
 
En 2019, 60303 titres de livres audio ont été publiés contre 35944 en 2015. Malgré le confinement, la production a continué de progresser en 2020, la majeure partie des titres étant dématérialisés. Surtout, ces longues semaines d'isolement ont accru l'appétence des auditeurs, très nombreux à se laisser tenter par le livre audio. Ils n'ont toutefois pas apporté de chiffres sur cet aspect. 
 
L’arrivée en force de la non fiction
Un des grands changements de cette année est la part importante que la non fiction s’est octroyée sur le marché. Même si les grands gagnants restent les livres à suspense et les thrillers, la non-fiction a gagné en popularité. On remarque que la catégorie du développement personnel est passée au troisième rang des genres les plus appréciés en 2020. Les ouvrages de « business », de santé et les histoires vraies font aussi parties du palmarès. Steve Bohme traduit cet engouement en chiffre. En 2019, 6 % de livres de non-fiction sont découverts grâce à l’audiobook contre 7% de titres de fiction. Une tendance qui s’inverse en 2020 puisque le lectorat de non-fiction recouvre alors 9% et celui de fiction 6%. 
 

Graphique provenant du live du Bookseller


 
Les nouveautés du marché

Secteur encore à la recherche de nouveaux adeptes, le livre audio s’adapte à son public. C’est notamment le cas avec les dispositifs d’écoute en voiture qui ont évolués selon les demandes des consommateurs. La voiture fait partie des lieux les plus propices à l’écoute de livres audio (29% des utilisateurs selon Nielsen Books). Or, cette écoute s’est développée en 2020 (+5%) grâce aux constructeurs automobiles qui ont ajouté des applications dédiées au livre audio sur l’interface des véhicules. Par ailleurs, Michele Cobb souligne l’arrivée du livre audio court sur le marché. Selon une étude d’Edison Research, 43% des auditeurs souhaitent acheter un audio book qui dure entre 1 et 3 heures. Pour elle, c’est une donnée que les éditeurs doivent prendre en compte dans la création de leurs futurs contenus. 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités