Les marchés du livre audio en chiffres | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, à Francfort, le 18.10.2019 à 10h37 (mis à jour le 18.10.2019 à 11h00) Francfort 2019

Les marchés du livre audio en chiffres

Michel Krause, directeur opérationnel de Spotify pour l'Europe centrale - Photo OLIVIER DION

La Foire internationale du livre de Francfort a organisé une conférence avec des représentants des marchés américain, français, espagnol et ghanéen du livre audio. Les intervenants ont apporté des chiffres sur leurs marchés mais aussi des clés de compréhension. 

La Foire internationale du livre de Francfort a organisé, jeudi 17 octobre, une conférence avec des représentants des marchés américain, français, espagnol et ghanéen du livre audio. Devant un parterre d'au moins 200 personnes, les intervenants étaient surtout attendus sur l'état de leur marché en chiffres.

En ouverture, Michele Cobson, directrice executive de l'Association américaine des éditeurs de livres audio, a remis en perspective l'état de maturation des différents marchés dans le monde. A commencer par le plus mûr, celui des Etats-Unis, où près de 45000 titres audio ont été produits en 2018. "La population américaine s'empare du livre audio où des particuliers n'hésitent plus à effectuer des enregistrements dans leur propre studio", a indiqué Michele Cobson. D'après les chiffres apportés par l'association, la moitié de la population américaine de plus de 12 ans a déjà écouté un livre audio.

"Si le consommateur de livres audio a toujours eu tendance à faire d'autres choses - telles conduire, repasser ou faire le menage, pendant l'écoute, aujourd'hui, nous remarquons qu'il préfère tout simplement se détendre chez lui, en se concentrant sur cette seule activité", a aussi souligné Michele Cobson.
 
Photo OLIVIER DION
Valérie Levy-Soussan, P-DG d'Audiolib (Hachette Livre), a poursuivi cette rencontre avec une présentation du marché français, en s'appuyant notamment sur le baromètre annuel organisé par la SGDL, le SNE et la Sofia sur le livre numérique et le livre audio. Elle a surtout affirmé que le marché du livre audio avait augmenté de 50% en valeur depuis 2014, en raison notamment des parts de marchés gagnés par l'offre adulte.

Elle a mis en avant l'une des principales raisons qui poussent les lecteurs à écouter un livre audio: s'informer. Ce qui explique la bonne santé du segment pratique. Javier Celaya, fondateur de Dosdoce.com et intervenant chargé de présenter le marché espagnol, a rejoint Valérie Lévy-Soussan sur ce point: le marché espagnol s'intéressant, comme le français, aux ouvrages de développement personnel et de bien-être ainsi qu'aux documents.

Javier Celaya a aussi abordé la question des accents dans le marché espagnol. Tout comme Ama Dadson, réprésentante du marché africain et P-DG de la maison d'édition ghanéenne Akoo Books. "L'anglais et le français doivent être lus par des comédiens africains, ce n'est pas toujours le cas et pourtant, cela nous semble plus approprié", a-t-elle lancé. Le marché africain du livre audio par téléchargement représente aujourd'hui un enjeu à venir: 525 millions de personnes utilisent un téléphone portable en Afrique. Pourtant, les cinq plus gros distributeurs de livres numériques sont absents du continent, a fait savoir Ama Dadson. 
 






 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre