Coup de Jenni pour le Goncourt

Alexis Jenni

Coup de Jenni pour le Goncourt

Pour son premier roman, L'art français de la guerre (Gallimard), le professeur lyonnais de biologie emporte le plus prestigieux prix littéraire.

Par Vincy Thomas,
avec vt,
Créé le 02.11.2011 à 00h00,
Mis à jour le 02.11.2011 à 00h00

Alexis Jenni et son Art français de la guerre (Gallimard) a reçu le prix Goncourt par 5 voix contre 3 pour Carole Martinez (Du domaine des murmures, Gallimard) dès le premier tour de scrutin.

"C'est un roman naturaliste par sa méthode, musclé par son style, enlevé comme un chant, inspiré comme une méditation qui court sans jamais peser, atroce comme un procès verbal", s'émerveille Patrick Rambaud, l'un des jurés du Goncourt.

Professeur lyonnais de biologie de 48 ans, Alexis Jenni se considérait jusqu'ici comme "un écrivain du dimanche". Cet agrégé de biologie n'a pourtant jamais cessé d'écrire depuis vingt ans, mais "de petites choses" restées dans ses tiroirs ou qui n'ont pas marché. "Le débat sur l'identité nationale m'a beaucoup inspiré mais je n'ai aucune préconisation, aucun avis. Je voulais amener à réfléchir", a dit l'écrivain au moment de recevoir son prix.

"Je suis extrêmement fier et heureux de passer comme ça d'un premier roman à ce prix prestigieux. C'est cinq ans de travail qui sont reconnus", s'est-il félicité, se disant "très heureux".

Il avait envoyé son mansucrit de 6300 pages, récit d'aventure sur l'héritage des conflits coloniaux, par la poste à un seul éditeur, Gallimard, dont on célèbre le centenaire cette année.

_______
voir aussi notre portrait et l'avant critique du livre dans notre actualité du 31 octobre
02.11 2011

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités