Création du Prix Femina des lycéens | Livres Hebdo

Par Marine Durand, Vincy Thomas, le 17.09.2016 à 17h14 (mis à jour le 18.09.2016 à 17h08) Prix littéraire

Création du Prix Femina des lycéens

Evelyne Bloch-Dano - Photo MAURICE ROUGEMONT

La première édition du Prix Femina des lycéens se concentrera en Normandie, d'où est partie l'initiative. Le jury de lycéens délibérera le 7 décembre à partir des livres retenus dans la deuxième sélection du Prix Femina.

Le jury du Prix Femina, présidé par Mona Ozouf, crée cette année le Femina des lycéens. En partenariat avec le Rectorat de Rouen, et notamment la déléguée académique à l'action culturelle et la chargée de mission lecture-écriture, six établissements de l'académie de Rouen et la librairie L'Armitière, ce nouveau prix sera révélé le 7 décembre prochain.

Sous la coordination d'Evelyne Bloch-Dano, membre du jury du prix depuis 2015, cette première édition sera expérimentale et visera à s'étendre à d'autres académies, tout en s'appuyant sur un réseau de librairies indépendantes. "La vocation pédagogique et littéraire de ce Femina des lycéens nous paraît essentielle" explique l'auteure de Madame Zola (Grand prix des lectrices de Elle), ancienne professeure de lettres et critique littéraire, qui souligne par ailleurs "l'enthousiasme et la réactivité de tous les partenaires".

Classes de Première

L'idée est venue d'une documentaliste et d'une professeure de français du lycée Val de Seine, au Grand-Quevilly, qui ont fait travailler leurs élèves l'an dernier sur la deuxième liste du Femina.

Les élèves de 1ère qui participeront seront encadrés pour le vote par deux médiateurs - un libraire et un inspecteur d'académie - et devront lire la dizaine de livres retenus lors de la deuxième sélection du Femina, qui sera connue le 4 octobre. Les livres seront fournis par les établissements et par la librairie L'Armitière. Par ailleurs des auteurs seront invités par la librairie rouennaise ainsi que par la librairie La Galerne, au Havre, et se rendront dans les établissements.

Le prix Femina, l'un des Grands prix d'automne de la Rentrée littéraire, a été créé en 1904. Il a notamment récompensé des auteurs tels que Gabrille Roy, Françoise Mallet-Joris, Marguerite Yourcenar, François Nourrissier, Régis Debray, Alexandre Jardin, Marie NdIaye, Jean-Paul Dubois, Nancy Huston, Leonora Miano et, l'an dernier, Christophe Boltanski. Le jury du Femina récompense également un roman étranger et un essai chaque année.
close

S’abonner à #La Lettre