Meilleures ventes

De la stabilité et du poche dans les meilleures ventes

Guillaume Musso - Photo EMANUELE SCORCELLETTI

De la stabilité et du poche dans les meilleures ventes

Le format poche domine le top 20 des meilleures ventes hebdomadaires GfK/Livres Hebdo en cette période estivale. Dans les autres palmarès, que ce soit la fiction, la non-fiction ou la bande dessinée, aucune nouveauté n’est à signaler.

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 28.07.2021 à 18h20,
Mis à jour le 28.07.2021 à 19h00

Le petit format domine la moitié du top 20 des meilleures ventes hebdomadaires GfK/Livres Hebdo. L’éditeur Le Livre de poche occupe les deux premières places du palmarès avec La vie est un roman, de Guillaume Musso, qui poursuit sa progression, et, en deuxième position, Virginie Grimaldi et son roman Et que ne durent que les moments doux. Le format poche connaît également le succès chez Marc Levy (5e), Franck Thilliez (6e) et Bernard Minier (16e).

Le trio de tête est complété par la bande dessinée japonaise Demon slayer : Kimetsu no yaiba, vol. 18, de Koyoharu Gotouge (Panini manga). Par rapport aux semaines passées, le manga est moins présent, avec seulement quatre entrées dans le palmarès. Les cahiers de vacances sont également poussés vers la sortie. Hachette Éducation occupe les trois dernières places du classement tandis que Nathan se maintient au 10e rang.

Aucune nouveauté ne s’est intégrée dans les différents segments de cette semaine.

Top 50 fiction

Immuable, Laetitia Colombani garde le premier rang avec Le cerf-volant (Grasset). La romancière est toujours suivie du prix Goncourt 2020, L’anomalie, d’Hervé Le Tellier (Gallimard), et du polar Le serpent majuscule, de Pierre Lemaitre (Albin Michel).

À noter cette semaine, la montée de 20 rangs de Tiffany McDaniel. La romancière, prix Fnac 2020 pour Betty (Gallmeister), se classe 29e. Le pouvoir des animaux, de Didier Van Cauwelaert (Albin Michel), dégringole de 20 échelons et se maintient de justesse dans le classement, à la 49e position.

Top 50 non-fiction

Leçons d’un siècle de vie, d’Edgar Morin (Denoël), triomphe encore en première position. Derrière lui, arrivent Sylvain Tesson pour Un été avec Rimbaud (Les Équateurs) et Delphine Horvilleur pour Vivre avec nos morts (Grasset).

L’ouvrage du journaliste Bernard Pivot … mais la vie continue (Albin Michel) se hisse à la 23e place, après une montée de 14 rangs. Après avoir dégringolé de près de la moitié du classement, l’ex-lieutenant de vaisseau dans la marine Louis Saillans se stabilise à la 46e position avec Chef de guerre (Mareuil).

Top 20 BD

Le podium est dominé par Titeuf, vol. 17, de Zep (Glénat), suivi de Mortelle Adèle, vol. 18 : Toi, je te zut !, de Mr Tan (Bayard Jeunesse) et enfin, en 3e position, Les cahiers d’Esther, vol. 6, de Riad Sattouf (Allary).

La série Mortelle Adèle, illustrée par Miss Prickly ou Diane Le Feyer et publiée chez Tourbillon, perd une place dans ce segment. Au lieu de 17 albums classés, la bande dessinée domine 16 entrées et laisse passer Pierres du cauchemar (Glénat), de Dooms, qui arrive 12e. Idéfix et les irréductibles, vol. 1, Pas de quartier pour le latin ! (Albert René) conserve sa 5e place.

Top 20 poches

Virginie Grimaldi (Et que ne durent que les moments doux, Le Livre de poche), se fait déclasser par Guillaume Musso (La vie est un roman, Le livre de poche), qui prend la tête du classement. Le romancier est suivi par Leïla Slimani pour La guerre, la guerre, la guerre : le pays des autres, paru chez Gallimard Folio. Très peu de variations sont à observer dans ce palmarès. Excepté Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin (Le Livre de poche), qui grimpe doucement de 3 échelons pour atteindre la 7e position.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités