Edition

De l'agriculture à l'écriture

CC

De l'agriculture à l'écriture

Ces dernières années, la littérature plaidant pour la protection des espaces verts et sauvages a le vent en poupe. Mais alors que la Salon de l'agriculture s'apprête à ouvrir ses portes, comment l'édition parle-t-elle des paysans contemporains ?

J’achète l’article 1.5 €

Par Léon Cattan ,
Créé le 21.02.2023 à 16h54

Le prochain Salon de l'agriculture ouvrira ses portes le 25 février 2023. Et, comme chaque année, l'évènement cristallise des tensions sur les enjeux environnementaux en opposant les agriculteurs mécanisés aux tenants de pratiques nourricières plus douces. Un conflit que l'édition reflète via des essais et des livres pratiques.

Entre plaidoyers et réquisitoires

Dans l'offre d'essais, deux tendances s'affrontent. D'un côté, certains agriculteurs défendent leur profession contre une vision misérabiliste qui les réduit à l'état d'espèce en voie de disparition et contre une autre qui les accuse de saccager la nature. Etienne Fourmont est de ceux-là. Sur sa chaîne Youtube, lancée en 2013 et cumulant 100 000 abonnés, l'éleveur de vaches laitières sarthois, GoPro en main, documente ses journées de travail pour « mettre fin aux idées reçues ». Il a publié le 1er février 2023 un essai, Peace & Food aux éditions Hugo Doc dont le propos rejoint celui de la professeur de géographie Sylvie Brunel dans Nourrir : Cessons de maltraiter ceux qui nous font vivre ! (2023, Buchet Chastel), un manifeste en faveur des agriculteurs. 

A l'inverse de ces récits-témoignages, d'autres livres s'axent sur la critique de l'agriculture contemporaine et le système dans laquelle elle s'insert. L'élevage en liberté : une autre relation à l'animal, un ouvrage collectif à paraître aux éditions Libre & Solidaire, convoque chercheurs en sciences sociales et professionnels autour de la question de l'élevage agro-écologique et de la consommation de viande. Dans Reprendre la terre aux machines, la coopérative l'Atelier Paysan (Seuil, 2021) défend les alternatives paysannes tout en appelant à dépasser la logique du «chacun doit faire sa part» grâce à l'organisation collective contre le complexe agro-industriel. 

Des livres pratiques en abondance

Depuis leur création en 1928, les éditions Rustica. La filiale de Média-Participations s'est imposée comme la référence du livre pratique jardin, en proposant un catalogue qui traite de nature, habitat, écologie et savoir-faire, passant de Permaculture, créer un mode de vie durable de Gildas Véret (2017) à Regards croisés sur l'agroécologie de Maxime de Rostolan (2018).

Aux éditions Tana, propriété du groupe Editis, l'accent est mis sur l'écologie et le Do It Yourself. En 2021, elles ont lancé la collection Fake or not, décrite par Suyapa Hammje, sa directrice éditoriale, comme une «boîte à outil pour aiguiller l'esprit critique sur des sujets clivants liés à l'environnement qui suscitent des débats houleux ». Et pour les amateurs du sujet, une offre plus spécialisée existe : France Agricole et ses 30 nouveautés par an, qui annonce s'emparer de thèmes « qui n'intéressent pas les maisons grand public ». 

 

Les dernières
actualités