Edition

Tana lance la collection "Fake or not"

Suyapa Hammje, directrice éditoriale de Tana - Photo ©OLIVIER DION

Tana lance la collection "Fake or not"

Suyapa Hammje, directrice éditoriale de Tana, inaugure "Fake or not" en septembre, avec Décroissance de Vincent Liegey et Autonomie alimentaire de Frédéric Wallet. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 01.07.2021 à 10h22,
Mis à jour le 01.07.2021 à 15h21

Avec "Fake or not", Suyapa Hammje, directrice éditoriale de Tana, ambitionne de "décrypter les sujets environnementaux qui font débat". La collection sera inaugurée le 9 septembre avec deux premiers titres. Dans Décroissance, Vincent Liegey se penche sur cette alternative à la croissance, explique ses notions clés et répond aux peurs qu’elle fait naître comme la récession ou l’explosion de la pauvreté et des inégalités. Avec Autonomie alimentaire, Frédéric Wallet synthétise la réalité complexe derrière nos modes de consommations alimentaires et propose des pistes vers une résilience alimentaire. Quatre titres supplémentaires sont prévus pour l’année prochaine.

Pour irriguer sa production, Suyapa Hammje fait appel à "scientifiques et des chercheurs pour présenter des thématiques de manière pédagogiques avec chiffres et données à l’appui afin de déconstruire les fake news" liées à l’environnement et l’écologie. Elle souhaite proposer "une boîte à outil pour aiguiller l’esprit critique sur des sujets clivants qui suscitent des débats houleux". Le tout avec une mise en page mêlant les codes de l’édition et ceux des médias numériques.

"Le défi écologique repose malheureusement pour beaucoup sur les jeunes. Ces derniers ont des codes graphiques en tête et des temps de lecture différent. Il faut suivre le mouvement de lecture digitale", assure-t-elle. 
 
Pages intérieures "Décroissance" de Vincent Liegey (Tana) - Photo ©TANA

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités