Décès de l’écrivain franco-libanais Gérard D. Khoury | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec Le Monde, le 10.11.2017 à 15h16 (mis à jour le 10.11.2017 à 16h00) Disparition

Décès de l’écrivain franco-libanais Gérard D. Khoury

Gérard D. Khoury - Photo DR

L’historien et romancier franco-libanais Gérard D. Khoury est décédé le 27 octobre, à l’âge de 79 ans.

Gérard D. Khoury, historien et romancier franco-libanais, est décédé à l’âge de 79 ans le 27 octobre, a annoncé la romancière et essayiste Dominique Eddé dans les colonnes du Monde, le 9 novembre.
 
Né le 7 mai 1938 à Beyrouth, Gérard Khoury est titulaire d’une maîtrise de Sciences économiques, délivrée par la Faculté de droits et des sciences économiques de Paris. Installé très tôt en France, "Gérard Khoury est animé par le sentiment d’appartenir à deux mondes qui se pillent et se trahissent au lieu d’additionner leurs atouts", écrit Dominique Eddé.
 
L’œuvre littéraire de Gérard Khoury est principalement consacrée au Proche-Orient et au Liban, son pays d’origine, et à leur relation avec la France. Deux de ses ouvrages sont encore disponibles: Une tutelle coloniale: le mandat français en Syrie et au Liban (Belin, 2006) et La France et l’Orient arabe: naissance du Liban moderne, 1914-1920 (Albin Michel, 2009).
 
Gérard Khoury a également co-écrit quelques ouvrages comme Un siècle pour rien: le Moyen-Orient arabe de l’Empire ottoman à l’empire américain avec Jean Lacouture et Ghassan Tuéni (Albin Michel, 2002) ou encore Un destin d’Européen: de l’utopie à l’espéreance avec Georges Berthoin et Danièle Sallenave (Albin Michel, 2014).
 
"On aura compris que son pays d’ici, c’était la France. Son là-bas, le Liban. Et qu’entre ici et là-bas, il n’a cessé d’essayer de comprendre ce qui, malgré le charme, ne marchait pas", conclut Dominique Eddé dans Le Monde.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre