Bande dessinée

Décès du dessinateur Coyote, père de "Litteul Kévin"

Le dessinateur Coyote, au salon du livre de Paris en 2010 - Photo WIKIMEDIA COMMONS

Décès du dessinateur Coyote, père de "Litteul Kévin"

L'auteur de bandes dessinées et dessinateur humoristique Coyote, père du petit motard Litteul Kevin, est décédé dimanche à Toulouse d'un accident cardiaque ont annoncé les éditions Le Lombard. Il avait 52 ans.

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
avec AFP,
Créé le 10.08.2015 à 12h50,
Mis à jour le 10.08.2015 à 14h51

"L'un des auteurs emblématiques du journal Fluide Glacial, vient de laisser orphelin Litteul Kévin, le monde de la moto et du 9e art", écrivent les éditions Le Lombard que Coyote avait rejoint en 2005.
 
Né le 9 octobre 1962 à Rodez (Aveyron), Coyote (de son vrai nom Philippe Escafre) tombe très jeune dans la BD, dévorant tous les périodiques de l'époque, de Tintin à Pilote. Après avoir été graveur sur marbre dans le funéraire, peintre sur automobiles et tatoueur, il s'oriente vers la BD à la fin des années 1980.

Il publie régulièrement dans plusieurs revues "motos" pour lesquelles il crée notamment Mammouth & Piston. En 1990, il entame une collaboration avec le magazine d'humour Fluide glacial qui durera près de 15 ans avec Bébert le clochard philosophe qui laissera rapidement sa place au petit Litteul Kévin, un jeune qui adore taquiner ses parents et rouler sur sa Harley-Davidson.
 
Colosse barbu aimant cultiver une image de motard avec des tatouages sur ses bras musculeux, des cheveux longs tombant sur un blouson de cuir, Coyote avait quitté Fluide Glacial pour les éditions du Lombard en 2005. Il y a publié la série Les Voisins du 109 à partir de 2006 et continué Litteul Kévin.
 
Le 10e et dernier tome de la série Litteul Kévin est paru en 2013.
 
Dans son annonce, l'éditeur décrit Coyote comme "un personnage attachant dont les apparences de “gros dur” cachaient beaucoup de tendresse et de générosité".
 
"Faire des livres et un enfant, c'est tout ce que j'ai trouvé pour devenir immortel", avait confié le dessinateur en 2011, à l'occasion des 20 ans de sa carrière, a rappelé son éditeur.
 
"Je n'arrive pas à y croire" a réagi de son côté sur twitter le prolifique auteur de BD Joann Sfar, connu pour sa série "Le Chat du rabbin". "C'est la première fois que Coyote me fait du chagrin" fait-il dire à son célèbre chat assis à l'arrière de la Harley "Springer" customisée de Coyote, dans un dessin lui rendant hommage. 
 
 

 
Je n'arrive pas à y croire.
Une photo publiée par Joann Sfar (@joannsfar) le

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités