Disparition

Décès du poète Franck Venaille

Franck Venaille - Photo OLIVIER DION

Décès du poète Franck Venaille

Figure de la poésie contemporaine, Franck Venaille s’est éteint jeudi 23 août. Il avait 81 ans.

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 24.08.2018 à 14h17,
Mis à jour le 24.08.2018 à 16h35

Voix majeure de la poésie contemporaine, le poète Franck Venaille est décédé jeudi 23 août à l’âge de 81 ans. Il avait reçu plusieurs prix pour son œuvre, notamment le grand prix de Poésie de l’Académie française en 2011 et le Goncourt de la Poésie en 2017.

Né en 1936, le poète a grandi dans le 11e arrondissement de Paris, au sein d’un milieu catholique dont il s’est ensuite éloigné. Il a collaboré avec la revue de poésie Action poétique dans les années 1960, puis créé les revues Chorus (1968) et Monsieur Bloom (1978) en parallèle à la production d’une centaine d’émissions pour "Les nuits magnétiques" de France Culture à partir de 1974.
 
Son œuvre se compose d’une trentaine d’ouvrages (recueils de poèmes, récits et essais), marquée par un ton entre ironie et désespoir: "Né blessé, Venaille ne cache pas sa terrible anxiété devant toute forme de vie – sociale et mentale", écrivait-il dans son anthologie Capitaine de l’angoisse animale (Obsidiane/Le Temps qu’il fait, 1998).
 
La descente de l’Escaut (Gallimard, 2010; 1re édition Obsidiane, 1995), Requiem de guerre (Mercure de France, 2017) et Ça (Mercure de France, 2009) font partie de ses ouvrages les plus remarqués.
 
Son dernier livre, L’enfant rouge, texte en prose dans lequel l’auteur-narrateur arpente l’Est parisien sur les traces de son enfance, paraîtra au Mercure de France le 4 octobre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités