Reprise de l'activité

Des achats ciblés et plus rapides dans les librairies allemandes

Des achats ciblés et plus rapides dans les librairies allemandes

Les librairies allemandes ont été ré-autorisées à ouvrir leurs portes le 20 avril. Dans les magasins, les professionnels constatent une tendance aux achats ciblés et rapides.

J’achète l’article 1.5 €

Par Alexiane Guchereau ,
Créé le 04.05.2020 à 18h01 ,
Mis à jour le 04.05.2020 à 19h00

Selon une enquête du Buchreport menée à la fin du mois d'avril, les libraires allemands, qui ont éte autorisés à rouvrir leurs enseignes le 20 avril après cinq semaines de confinement, constatent que les clients achètent leurs livres rapidement et de manière ciblée.
 
Selon les résultats de l'enquête, les clients, à la fois heureux de voir les librairies ouvertes mais déçus de ne pouvoir y passer du temps semblent soutenir les professionnels. Plus de la moitié (58%) des libraires interrogés déclarent que leurs clients repartent avec un article au minimum et 28% des libraires remarquent "une tendance à l’achat" chez leurs clients. Les deux tiers des libraires interrogés font état d’un chiffre de recettes plus élevées, sans toutefois en dévoiler une estimation. 

Clients disciplinés
 
Soumis à l’application des règles sanitaires strictes telles que la distanciation sociale ou la réduction du nombre de clients admis dans le magasin, les libraires constatent aussi que les clients sont respectueux de ces mesures. Une grande majorité des libraires interrogés (80%) constatent surtout que les "les clients achètent de manière plus ciblée". "Les clients sont disciplinés, passent peu de temps et achètent de manière sélective" analyse le média. 
 
Ces premiers retours d’expérience semblent prometteurs après un mois où l’industrie du livre à observé une chute des ventes drastiques. Le directeur général du syndicat des libraires en Allemagne, Alexander Skipis estime que la perte de chiffre d'affaires est estimée à un demi milliard d'euros pour l'ensemble du secteur sur un mois. Il estime que "la réouverture rapide peut contribuer à améliorer progressivement la situation dans le secteur. Mais à moyen et à long terme, les conséquences de la crise ne peuvent être amorties sans l'aide de l'État. "
 

Les dernières
actualités