Désir et harcèlement dans les salles | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 21.01.2020 à 18h02 (mis à jour le 21.01.2020 à 19h01) Cinéma

Désir et harcèlement dans les salles

Je voudrais que quelqu'un m'attend quelque part - Photo UGC

Le 22 janvier sortent en salles l'adaptation d'un recueil de Anna Gavalda, Je voudrais que quelqu'un m'attende quelquepart, récompensé par le Grand Prix RTL-Lire il y a 20 ans, et Scandale, inspiré des faits réels autour d'un système de harcèlement sexuel au sein de la chaîne Fox News.

En salles le 22 janvier, Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part est l'adaptation par Arnaud Viard du recueil de nouvelles éponyme d'Anna Gavalda. Le livre, paru en 1999 au Dilettante, est également disponible en poche chez J'ai lu, en livre audio, lu par Anna Gavalda, chez Gallimard "Ecoutez lire", et en version numérique. Il avait reçu le Grand prix RTL-Lire en 2000.

Le projet a été long à concrétiser. Dans le dossier de presse, le réalisateur confie: "Tout a commencé lorsque j’ai acheté – à cause de son titre, si séduisant – le premier livre d’Anna Gavalda. C’était l’été 1999, j’avais tellement aimé ses nouvelles que je lui avais écrit une lettre. Elle m’avait d’ailleurs répondu sur une carte postale que j’ai gardée. Notre correspondance s’est arrêtée là. Quelques années plus tard, j’ai rencontré Anna Gavalda, qui avait vu et aimé mon premier film Clara et moi. J’ai relu ses nouvelles, et émis le souhait d’en faire un film. J’ai alors déjeuné avec son éditeur et commencé à écrire le scénario."

Après une première tentative infructueuse, le cinéaste s'est remis au travail il y a deux ans. Du fil conducteur des nouvelles - le désir -, il en a tiré un histoire "familiale" et estivale.  Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Il y a là Jean-Pierre, l’aîné, qui a endossé le rôle de chef de famille après la mort de son père ; Juliette, enceinte de son premier enfant à 40 ans et qui rêve encore de devenir écrivain ; Margaux, l’artiste radicale de la famille, et Mathieu, 30 ans, angoissé de séduire la jolie Sarah. L’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie…

Le film rassemble Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe, Elsa Zylberstein, Aurore Clément et Sarah Adler.
 

Autre sortie en salles, Scandale (Bombshell), avec Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie. Le film est inspiré des faits réels qui révélèrent à la fois l'ambiance toxique pour les femmes travaillant chez Fox News et le comportement de prédateur et de harceleur sexuel du fondateur de la chaîne, Roger Ailes.
Theron incarne Megyn Kelly et Kidman interprète Gretchen Carlson, toutes deux journalistes et chroniqueuses de l'antenne conservatrice et qui ont poursuivi leur patron en justice. Cette histoire très américaine, avant l'affaire Weinstein et le phénomène #MeToo, avait été à la une des médias durant l'été 2016, en pleine campagne présidentielle.

Les deux femmes ont écrit des livres, inédits en France. Megyn Kelly a signé un contrat de 10 millions de dollars avec HarperCollins pour une autobiographie, Settle for More, parue en novembre 2016. Gretchen Carlson a publié Be Fierce: Stop Harassment and Take Your Power Back chez Center Street (Hachette) en 2017, recueil de témoignages féminins sur la harcèlement sexuel au travail aux USA.

En parallèle, on peut voir actuellement sur Canal + la série The Loudest Voice, avec Russell Crowe, récemment récompensé pour son interprétation de Roger Ailes, et Naomi Watts dans celui de Gretchen Carlson. Le feuilleton en 7 épisodes est adapté de la biogrraphie de Gabriel Sherman, The Loudest Voice in the Room (Random House, 2014). Si le livre est paru avant les révélations de Kelly et Carlson, les deux derniers épisodes de la série dépeignent le crépuscule du patron de la chaîne, misogyne et sexiste, incluant son procès médiatique et judiciaire qui l'ont poussé à la démission, avec un gros chèque de 40 millions de dollars en poche.
 
close

S’abonner à #La Lettre