Dialogues.fr autorisé à réutiliser la couverture originale de “Mediator 150 mg” | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, avec cn, le 25.01.2011

Dialogues.fr autorisé à réutiliser la couverture originale de “Mediator 150 mg”

Charles Kermarec et la couverture originale ©Olivier Dion

Dans un arrêt rendu le 25 janvier, la cour d'appel de Rennes a annulé la censure qui pesait sur le sous-titre, “Combien de morts ?”, du livre d'Irène Frachon.

Mediator 150 mg, publié en juin 2010 par les éditions Dialogues.fr, va pouvoir revenir sur le marché avec son sous-titre initial, Combien de morts ?, après que la cour d'appel de Rennes a rendu, mardi 25 janvier, un arrêt qui annule la censure dont il avait fait l'objet à la suite d'un jugement du tribunal de grande instance de Brest.

La cour ayant estimé qu'il n'y avait pas lieu de supprimer la mention Combien de morts ?, Charles Kermarec, fondateur de Dialogues.fr et patron de la librairie brestoise éponyme, se dit content d'avoir “gagné sur le principe ”.

Il ne cache pas cependant une certaine amertume : La partie adverse, le laboratoire Servier, à l'origine du Mediator, est certes condamnée à lui payer 3 000 euros au titre de remboursement des frais d'appel, mais “avec cette affaire, explique-t-il, j'ai perdu 25 000 euros. Si pour chacun de ses livres, la maison doit avoir droit à un procès de ce genre, elle ne tiendra pas longtemps. Pourtant l'ouvrage d'Irène Frachon est un livre important. Il change le regard de la société sur la politique de la santé et il constitue, dans le cadre des procès intentés contre le laboratoire Servier, une pièce à conviction utilisable devant la justice”.

Suite à la censure décidée mi-juin par le tribunal de Brest, quelques jours seulement après la parution du titre, l'éditeur avait procédé au tirage d'une édition expurgée de son sous-titre et avait demandé à son distributeur Sodis de garder les quelque 3 000 exemplaires de l'édition initiale dans ses entrepôts.

Fort du nouvel arrêt, Charles Kermarec va procéder à la remise en vente de ces volumes. Depuis sa parution, Mediator 150 mg s'est vendu, essentiellement sans son sous-titre, à 9 000 exemplaires, sachant que les mises en place sont d'environ 11 500 unités.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre