Grands prix d'Automne 2023

Dominique Barberis lauréate du prix du Roman de l’Académie française 2023

Dominique Barbéris a dédié son roman primé sous la Coupole à son père - Photo Olivier Dion

Dominique Barberis lauréate du prix du Roman de l’Académie française 2023

Son roman Une façon d’aimer publié chez Gallimard avait déjà été primé du prix des libraires de Nancy-Le Point en septembre.

Par Éric Dupuy,
Créé le 26.10.2023 à 16h33

Le prix du Roman de l’Académie française a été attribué à Dominique Barbéris pour son roman Une façon d’aimer, publié fin août chez Gallimard. Il a remporté les suffrages avec 14 voix contre 6 pour Croix de cendre d'Antoine Sénanque (Grasset) et 4 pour Les Alchimies de Sarah Chiche (Seuil).

« Dieu sait ce que représente cette récompense », a déclaré la romancière, accompagnée de son équipe et d'Antoine Gallimard.

Déjà honoré par le prix des libraires de Nancy-Le Point début septembre, c’est le 11e roman de la romancière de 65 ans, née au Cameroun et ayant vécu à Bruxelles puis à Nantes. Il évoque la découverte d'une ancienne photographie qui permet à la narratrice de revenir sur la vie de Madeleine, sa tante. Dans les années 1950, cette dernière suit son mari à Douala, au Cameroun, où elle découvre un univers bien différent du sien. Elle y fait aussi la rencontre d'Yves Prigent, un homme qui l'attire profondément.

« À son meilleur de grâce »

« Le nouveau roman d'une Dominique Barbéris plus que jamais en ces pages à son meilleur de grâce, d'élégance frémissante », a écrit Olivier Mony dans Livres Hebdo en avant-critique de cette œuvre où la narratrice s'interroge : « Est-ce parce qu'il ne reste plus aucune trace, aujourd'hui, de ce monde que le souvenir inocule en moi un secret et permanent chagrin ? » Gens de peu, vies comme passées à l'estompe. « Ils n'intéressaient plus personne. Petits, à Noël, ils n'avaient eu des oranges. Peut-être que c'était la province d'un autre âge. Peut-être qu'il n'y a pas de mots pour expliquer. Je ne sais pas pourquoi cela me cause aujourd'hui tant de chagrin. » Que reste-t-il de tout cela à la tombée du soir ? Trois fois rien, un bal perdu, quelques chansons, des vers d'André Hardellet. Une femme est passée. Doucement.

Troisième de suite pour Gallimard sous la Coupole

C’est la troisième année consécutive que les éditions Gallimard remportent le prix du Roman de l’Académie française, doté de 10 000 €, après François-Henri Désérable pour Mon maître et mon vainqueur, et Giuliano da Empoli pour Le Mage du Kremlin.  

Les dernières
actualités