Donald Trump veut (encore) supprimer les aides au livre et à la culture | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, avec Publishers weekly, le 13.02.2018 à 17h22 (mis à jour le 13.02.2018 à 18h00) Etats-Unis

Donald Trump veut (encore) supprimer les aides au livre et à la culture

La Public Library de New York, à Manhattan. - Photo DR

Le projet de budget américain pour l’année fiscale 2019 réitère ses propositions de suppression de financements pour les bibliothèques déjà évoquées pour 2018.

Il y a comme un sentiment de déjà-vu dans la nouvelle proposition budgétaire pour l’année fiscale 2019 des Etats-Unis, révélée lundi 12 février par Publishers Weekly. A nouveau, et alors que la décision avait été retoquée par la Chambre des Représentants en septembre 2017, le projet mentionne la suppression du Fonds national de la littérature et celle du Fonds national pour les arts, ainsi que la fermeture de l’Institute of Museum and Library Services (IMLS), organisme fédéral chargé de soutenir financièrement les bibliothèques, les musées et les archives.
 
Ces suppressions permettraient un gain de près de 520 millions de dollars (soit 420 millions d’euros), l’IMLS bénéficiant actuellement d’un budget d’environ 230 millions de dollars annuel (186 millions d’euros) et les deux Fonds recevant environ 145 millions de dollars annuel (117 millions d’euros) chacun.
 
Des bibliothèques qui profitent à toutes les communautés

"La proposition budgétaire de l’année fiscale 2019 n’est pas en phase avec les réels besoins des Américains et les priorités des dirigeants du Congrès qui les représentent", a immédiatement réagi Jim Neal, président de l’American Library Association (ALA). En prenant pour exemples les programmes et bourses en bibliothèque dont bénéficient une diversité de publics comme les "vétérans de Californie", les "étudiants de l’Arkansas" ou encore les "entrepreneurs des espaces ruraux de la Caroline du Nord", Jim Neal rappelle que les financements fédéraux de l’IMLS "profitent à toutes [les] communautés".
 
"Supprimer les soutiens fédéraux aux bibliothèques revient à supprimer des services qui favorisent la réussite, le développement de la population active et contribuent à l’économie locale", précise-t-il avant d’ajouter: "Le président évalue mal la valeur des 120000 bibliothèques que comptent les Etats-Unis, comme il l’a fait pour le projet de budget 2018."
 
 

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre