Dossier

Dossier Esotérisme et spiritualités : l'heure du coming out

Dossier Esotérisme et spiritualités : l'heure du coming out

OLIVIER DION

Dossier Esotérisme et spiritualités : l'heure du coming out

Mieux accepté que jamais et même reconnu depuis que ses thématiques sont reprises sous de multiples formes par d'autres secteurs comme la littérature ou la bande dessinée, le domaine de l'ésotérisme et des spiritualités gagne également en crédibilité et en visibilité, alors que les sciences s'emparent à leur tour des questions de l'invisible.

J’achète l’article 4.5 €

Par Anne Ducrocq,
Créé le 28.10.2014 à 17h36 ,
Mis à jour le 05.12.2014 à 16h44

Lancé il y a plusieurs années, le mouvement s'est encore accentué en 2012 : de nombreuses disciplines piochent dans le réservoir de sujets longtemps caractéristiques du secteur de l'ésotérisme et des spiritualités, dont le socle spécifique se réduit d'autant. "Ce marché n'a plus la connotation négative qu'il a pu avoir. On imaginait les auteurs comme des hommes à pendule... Nous avons aujourd'hui des auteurs scientifiques avec pignon sur rue. C'est un secteur à part entière, et qui bouge », se félicite le directeur de Dervy, Bernard Renaud de la Faverie. A défaut de fin du monde, la période serait celle d'un éveil des consciences et d'un changement de paradigme, qu'illustre un nombre croissant de revues surfant sur le besoin de spiritualités. Un nouveau magazine, semestriel et pointu, Les Cahiers de l'ailleurs, a été lancé en septembre. Plus grand public, Inexploré, la revue trimestrielle de l'Institut de recherche sur les expériences extraordinaires (Inrees), se situe aux frontières de la psychologie, de la science et de la spiritualité. Chez Dervy ce mois-ci, c'est la revue Atlantis qui est à l'honneur avec Mémoire d'un observateur engagé, de Jacques d'Arès, qui retrace la vie ésotérique en France de 1925 à 2000 à travers l'influente publication.

"Les thèmes de l'ésotérisme et de la spiritualité sont adaptés de façon à être utilisables concrètement par le plus grand nombre. Ils ont donc plus logiquement leur place en pratique qu'en ésotérisme." AHMED DJOUDER, J'AI LU- Photo OLIVIER DION

Désormais, "les thèmes de l'ésotérisme et de la spiritualité ne sont plus seulement traités théoriquement pour des experts, mais adaptés de façon à être utilisables concrètement par le plus grand nombre : se sentir mieux, vivre sereinement, se réconcilier avec les autres, soigner, etc. Ils ont donc plus logiquement leur place en pratique qu'en ésotérisme », constate Ahmed Djouder, directeur chez J'ai lu d'"Aventure secrète", la collection majeure du secteur, avec à elle seule 30 % des exemplaires vendus d'après Ipsos (voir graphique p. 58). A l'intersection de nombreuses disciplines, certains thèmes initialement propres au secteur ésotérique se sont naturellement transformés et ont été intégrés aux secteurs de la santé, du bien-être et du développement personnel. C'est le cas du chamanisme comme des techniques de guérisons "exotiques" (toltèques, hawaïennes) ou énergétiques, ou encore du feng shui, devenu l'un des pivots du secteur de la décoration.

"Ce marché n'a plus la connotation négative qu'il a pu avoir. Nous avons aujourd'hui des auteurs scientifiques avec pignon sur rue. C'est un secteur à part entière, et qui bouge." BERNARD RENAUD DE LA FAVERIE, DERVY- Photo OLIVIER DION

Au printemps 2013 paraîtra même chez First une Astrologie pour les nuls,"façon développement personnel". "Ce livre traitera de la manière dont l'astrologie peut venir au secours des lecteurs qui auraient besoin de grilles d'analyse et de compréhension de l'autre et de soi », explique son éditrice, Marie-Anne Jost-Kotik. On est loin des boules de cristal. Chez Larousse, second acteur du secteur avec 10 % des ventes en exemplaires, c'est aussi l'astrologie décalée qui fonctionne. Deux séries zodiacales revisitent le genre en remportant un franc succès. La face cachée du... (défauts, vices, habitudes horripilantes d'un signe) a atteint en un an des ventes cumulées de 120 000 exemplaires, tous titres confondus. Vivre avec un... (le mode relationnel de chaque signe dans 100 situations de la vie courante), lancée en juin, se situe déjà, elle, entre 6 000 et 9 000 exemplaires par titre.

Librairie Gibert Jeune, quai Saint-Michel, Paris.- Photo OLIVIER DION

PROPHÉTIES ET TABLES TOURNANTES

Diversifié, le secteur vibre au rythme de livres-événements attendus comme La douzième prophétie: l'heure décisive de James Redfield (Robert Laffont, 1er tirage : 11 500 exemplaires), ou la version poche de La prophétie des Andes, qui reste encore chez J'ai lu, à 30 000 exemplaires, la meilleure vente des douze derniers mois. Pour un public plus avisé, le très beau Alchimie : l'art royal de Jörg Völlnagel (Actes Sud) propose une profusion d'enluminures symboliques et de gravures fantastiques pour illustrer la quête du grand oeuvre des alchimistes. Tandis que dans l'ouvrage érudit Les voix d'outre-tombe : tables tournantes, spiritisme et société au XIXe siècle (Seuil), Guillaume Cuchet, spécialiste de l'histoire religieuse et culturelle des XIXe et XXe siècles, partage ses recherches sur cette mode qui s'empara, dans les années >1850, de la culture européenne.

"Astrologie pour les Nuls traitera de la manière dont l'astrologie peut venir au secours des lecteurs qui auraient besoin de grilles d'analyse et de compréhension de l'autre et de soi." MARIE-ANNE JOST-KOTIK, FIRST- Photo OLIVIER DION

Signe du flirt poussé entre psychologie, ésotérisme et spiritualité, les titres sur Carl G. Jung fleurissent après le succès du Livre rouge paru l'année dernière à L'Iconoclaste. Le livre culte, écoulé à 6 000 exemplaires malgré son prix de vente de 200 euros, vient de paraître en poche, sans visuels mais à un prix plus accessible (29,90 euros). Dans Dictionnaire comparatif, C. G. Jung et la franc-maçonnerie (Dervy), Jean-Luc Maxence rapproche deux univers qui valorisent le symbole. Carl G. Jung, le guérisseur blessé de l'âme de Claire Dunne (Dervy) retrace le chemin humain et spirituel du psychanalyste pour un plus grand public. Une convergence de publications qui rejoignent celles de La Fontaine de Pierre, maison spécialisée dans la publication d'ouvrages de Jung et de ses principaux continuateurs.

Chez J'ai lu, la rentrée ésotérique est marquée par la nouvelle édition des Templiers sont parmi nous ou L'énigme de Gisors de Gérard de Sède, avec des documents inédits, mais aussi par Communiquer et guérir avec les anges de Doreen Virtue et Fragments d'un enseignement inconnu d'Ouspensky, la meilleure et la plus profonde introduction à l'oeuvre de Gurdjieff. Dans ce secteur éclectique, "nous nous en sortons mieux que les généralistes car nos ouvrages sont destinés à un public ouvert et très ciblé », assure Philippe Lahille, directeur éditorial de Trajectoire. En vrac, les livres qui traitent d'ufologie, des anges (les oracles), des cristaux ou encore de conspirationnisme suscitent toujours de beaux engouements. Plus novateurs, des titres de plus en plus nombreux s'intéressent à la conscience animale et à la communication avec les animaux chez Exergue, Ada, Vega ou Jardin fleuri.

NOUVELLES GÉNÉRATIONS

En parallèle, de nouvelles générations s'intéressent à l'ésotérisme. Le thème de La loi de l'attraction (Esther et Jerry Hicks, Trédaniel) demeure indéboulonnable, tout comme les questions sur l'origine de l'homme et de la création traitées par Anton Parks dans sa trilogie Les chroniques de Girku ou dans Eden, la vérité sur nos origines (Nouvelle Terre). Devenez mentaliste : des méthodes à la portée de tous pour éveiller vos capacités cachées et changer votre vie, du jeune Bastien Bricout (J'ai lu), s'est vendu à plus de 10 000 exemplaires en un an. Un succès qui s'explique par la notoriété acquise par l'auteur auprès de jeunes lecteurs.

On retrouve encore le jeune public, de 18 à 30 ans, sur les petits livres de magie ou des rituels. Chez Bussière, la magie et la prière se situent d'ailleurs au premier rang des projets éditoriaux. Anne-Laure Le Lidec, la directrice, a eu de très bonnes surprises avec les ventes de sa petite collection de magie blanche "les 30 plus puissantes prières pour l'amour/les examens/gagner de l'argent/guérir/ contre le mauvais sort/le deuil". "Dans notre créneau très spécifique, la demande est toujours plus forte, et l'on sent bien que les gens subissent la crise de plein fouet et recherchent soutien et solutions par le biais de la prière, explique-t-elle. Nous tenons à rester proches de la réalité économique actuelle avec cette collection à 8 euros. Nos lecteurs, qui connaissent depuis toujours les ouvrages de l'abbé Julio (20 000 exemplaires vendus par an dont la moitié pour les Prières merveilleuses), ont vraiment trouvé une continuité dans cette collection. »

La reprise d'une biographie de l'abbé Julio par Robert Ambelain est prévue en mars chez Bussière. La magie et la pensée magique faisant bon ménage avec la crise tout en se situant au coeur de l'ésotérisme, éditeurs spécialisés et généralistes jouent chacun leur partition. Médiatique et vendeuse, Rhonda Byrne, qui a signé Le secret (Un monde différent) et Le pouvoir (Trédaniel, 15 000 exemplaires), revient avec La magie (Trédaniel), alors que La boîte à magie publiée en fin d'année 2010 par Larousse a dépassé les 30 000 exemplaires.

LA FRANC-MAÇONNERIE, FLEURON DU SECTEUR

Le domaine de l'ésotérisme se prête d'autant plus aux expérimentations qu'il conserve sous ses pieds un socle solide avec l'univers de la franc-maçonnerie, qui reste l'un des fleurons du secteur. Si la Grande Loge nationale française a été chahutée en interne toute l'année, la production éditoriale reste éclatée mais stable, imperméable aux affaires. Plusieurs ouvrages et projets ambitieux se distinguent. La collection "Les cahiers de la franc-maçonnerie" (Oxus, 6 euros) atteindra 20 titres à la fin de l'année avant de décélérer progressivement pour ne pas dépasser 30 titres au total. Son approche interobédientielle, avec un collectif d'auteurs anonymes et des sujets grand public, fait un tabac. Sans surprise, Comment entrer en franc-maçonnerie ? et Pourquoi entrer en franc-maçonnerie ? se sont imposés comme les locomotives de la série. Le tout dernier titre, La franc-maçonnerie et les templiers, est également programmé pour le succès.

Cette collection sera concurrencée à partir de mars 2013 par "Les outils maçonniques du XXIe siècle" >(Dervy, 8 euros), avec des titres comme Planches, comment les réussir ? de Pierre Audureau ou encore Mythes et rites, à quoi ça sert ? de Jean-Bernard Lévy. Contrairement à ceux de la série d'Oxus, ces livres sont signés d'auteurs connus dans la franc-maçonnerie interobédientielle, et le traitement des sujets se veut plus pointu. De son côté, avec un titre plus provocant, Ce que la France doit aux francs-maçons de Laurent Kupferman et Emmanuel Pierrat (First) propose un large tour d'horizon de l'action des francs-maçons dans l'histoire de France.

La maçonnerie inspire également deux beaux livres à offrir chez Dervy. L'Histoire illustrée du Rite français, de Ludovic Marcos, est un livre sans précédent qui traite de l'évolution d'un rite qui fait corps avec le Grand Orient de France. La moitié des objets reproduits n'était jamais sortie des archives du musée du Grand Orient. Parallèlement, après le succès de l'exposition au musée, La Venise d'Hugo Pratt, de Joël Gregogna, invite francs-maçons et amateurs de BD à un voyage intérieur tel que vécu par l'auteur de Corto Maltese.

L'édition de bande dessinée continue d'ailleurs de faire prospérer des thèmes ésotériques dont elle s'est emparée depuis longtemps avec succès. Cet automne sont parus chez Delcourt Marcas, maître franc-maçon, adaptation de la première partie du diptyque Le rituel de l'ombre d'Eric Giacometti et Jacques Ravenne, et chez Glénat le deuxième volume de l'adaptation de La conjuration des vengeurs, de Laurent Ducastel et Jacques Viallebesset (Dervy), Les Nobles Voyageurs, dont l'action se déroule sur fond de crimes de Grands Maîtres relevant des rituels d'une "franc-maçonnerie noire". Enfin, Frédéric Lenoir a également offert une version BD de son Oracle della Luna (Albin Michel, 250 000 exemplaires). Après le tome 1, écoulé à 20 000 exemplaires par Glénat depuis sa parution à la fin du mois d'août, le deuxième volume est programmé pour avril.

L'ésotérisme en chiffres

L'après-vie, sujet... éternel

S'il y a un domaine qui fait vendre des livres cette année dans le secteur de l'ésotérisme et des spiritualités, c'est celui des phénomènes liés à l'après-vie. Les ventes de La vie après la vie, du docteur Raymond Moody (J'ai lu) ont augmenté de 30 % entre 2011 et 2012. A près de 15 000 exemplaires vendus, ce titre est la deuxième meilleure vente de la collection "Aventure secrète" sur les douze derniers mois. Egalement chez J'ai lu, Témoins de la vie après la vie en est à 8 000 exemplaires en neuf mois.

Depuis la publication en 1975 du titre phare de Raymond Moody, la mort, les NDE (Near Death Experiences, "expériences de mort imminente") et les états modifiés de conscience fascinent. En fin d'année, il publie chez Robert Laffont, son éditeur français d'origine, Paranormal, dans lequel il retrace son parcours et approfondit la question qui l'a préoccupé toute son existence : y a-t-il une vie après la mort ? Premier tirage : 10 000 exemplaires. Quand les médecins s'emparent du sujet de l'au-delà, les ventes décollent. Chez Trédaniel, Les 7 bonnes raisons de croire en l'au-delà, de Jean-Jacques Charbonier, auteur de plusieurs livres sur les expériences de mort imminente, s'est vendu à 18 000 exemplaires depuis janvier. Le médecin anesthésiste-réanimateur depuis plus de vingt ans poursuivra en mars 2013 chez le même éditeur avec un titre pour surmonter les épreuves de la vie, également tiré de l'enseignement spirituel des NDE. En février paraîtra aussi à 10 000 exemplaires Le paradis existe-t-il ? d'Eben Alexander, qui a été numéro un dans le New York Times et qui a fait la une du très sérieux Newsweek avant que Paris Match ne consacre un article à l'incroyable odyssée de ce neurochirurgien qui apporte la "preuve" du paradis.

L'après-vie suscite aussi les témoignages people avec Confidences de stars sur l'étrange et l'au-delà, de Marc Galieu (Trajectoire), dans lequel Jean-Claude Brialy, Michel Simon, Gilbert Bécaud ou Denise Grey témoignent de leurs expériences paranormales. La journaliste Patricia Darré a vendu 60 000 exemplaires d'Un souffle vers l'éternité (Michel Lafon). Les Presses du Châtelet ont proposé en septembre un autre message de réconfort et de sérénité avec Ils sont toujours parmi nous, de la médium Rosemary Altea, qui compte, parmi les milliers de personnes qui se tournent vers elle lorsqu'ils perdent un être cher, nombre de chefs d'Etat et de célébrités.

La littérature n'est pas en reste. Après le succès de La cabane (Trédaniel, 38 000 exemplaires), W. Paul Young revient en mars prochain avec un second roman à clés, A la croisée des destins, chez le même éditeur, qui a aussi publié le témoignage bouleversant d'Anita Moorjani, Diagnostic incurable mais revenue guérie à la suite d'une NDE, l'histoire vécue d'une guérison miraculeuse. Et parce que la mort est aussi un passage qui se prépare, chez Dervy cette fin d'année Lydia Müller publie La fin de vie, une aventure, un guide pour la traversée de la "mourance" qui s'adresse aux personnes atteintes d'une maladie incurable et à leurs proches. Dans la même veine, paru en octobre chez Dangles, Bien vivre sa mort de Daniel Briez est un manuel pratique pour réussir le passage.

Sciences et esprit à la noce

Librairie Gibert Jeune, quai Saint-Michel, Paris.- Photo OLIVIER DION

S'appuyant sur l'évolution des neurosciences, les éditeurs sont de plus en plus nombreux à miser sur une convergence des connaissances ésotériques et des connaissances scientifiques.

Neurobiologie, physique... La science s'empare de plus en plus de l'invisible et de ses mystères pour les faire parler. "Dès qu'un de nos thèmes est conforté par la science, il s'en va doucement vers le grand public, se réjouit le P-DG de Trédaniel, Guy Trédaniel. C'est le cas par exemple de la mémoire de l'eau depuis que les travaux de Jacques Benveniste ont été réhabilités, notamment par le prix Nobel de médecine Luc Montagnier. Et c'est tant mieux. » A en croire les éditeurs spécialisés, nombre de sujets ésotériques ne le sont plus pour longtemps, qui voient se profiler dans leur sillage les médecines de demain. Les avancées de la physique quantique rejoindraient les intuitions de certaines spiritualités et philosophies, ouvrant de nouvelles perspectives de guérison physique, psychique, émotionnelle et spirituelle. Le Courrier du livre a publié cette année La guérison quantique : le pouvoir de la conscience pure de Franck J. Kinslow, en attendant, en janvier prochain, Le mode de vie quantique : vivre l'état de conscience pure au quotidien.

"Dès qu'un de nos thèmes est conforté par la science, il s'en va doucement vers le grand public." GUY TRÉDANIEL, TRÉDANIEL- Photo OLIVIER DION

Les éditeurs spécialisés ne sont pas les seuls à miser sur l'évolution des neurosciences et sur une convergence des connaissances ésotériques avec les connaissances scientifiques. Des maisons généralistes creusent elles aussi la veine de ce que l'on appelait dans les années 1970 la "parapsychologie". Au printemps 2012, Autrement a publié Petites expériences extrasensorielles, de Richard Wiseman. En collaboration avec l'Inrees, InterEditions a réimprimé Le psychologue, la science et l'extraordinaire de Charles Tart. Et La Martinière a lancé en septembre Que de mystères ! Un voyage scientifique et spirituel pour comprendre la cohérence du monde de Hazel Courteney.

Photo OLIVIER DION

Certains auteurs commencent à se constituer un public. L'endocrinologue indien Deepak Chopra, réputé pour sa connaissance des médecines alternatives et sa vision spirituelle, a le vent en poupe : chez J'ai lu, Le corps quantique est parti à 10 000 exemplaires cette année. Moins connus du grand public mais réputés dans leurs domaines, Jean-Pierre Girard, >immergé dans l'univers de la parapsychologie scientifique, et Jacques Collin, spécialiste de la mémoire de l'eau, sont aussi des valeurs sûres. Tout comme Serge Boutboul, qui, après Développez vos facultés psychiques et spirituelles et Comment percevoir et agir sur les mondes subtils qui nous entourent, publie un troisième titre en février chez Exergue. Deux titres phares de son mentor, Raymond Réant, l'un des plus célèbres clairvoyants français, seront par ailleurs réédités en 2013 : Manuel de parapsychologie pour tous et Pouvoir étrange d'un clairvoyant.

LE LIBRAIRE CHOISIRA LE RAYON

Conforté par l'intérêt du public pour ces recherches, Bernard Renaud de la Faverie lance chez Dervy la collection "Sciences et spiritualités". Elle sera dirigée par Jean Staune, ancien directeur de collection sur le même thème chez Fayard et auteur à succès aux Presses de la Renaissance (Notre existence a-t-elle un sens ?, 30 000 exemplaires). Le premier titre à paraître, L'esprit dirige-t-il le cerveau ?, sera signé >de Benjamin Libet, scientifique pionnier dans le domaine de la conscience humaine. La demande existe : lorsque Philippe Lahille, directeur éditorial chez Trajectoire, a publié Esprit sans limite : la physique des miracles, du physicien Russell Targ, le livre sur la vision à distance et autres phénomènes psychiques a été réimprimé à peine trois mois après sa sortie.

Egalement dans l'air du temps, Dangles fait le pont entre sciences et bien-être avec La Métakinébiologie : la mécanique du mieux-être de Philippe Bertholon. Un livre sur les chemins de la physique, les pistes de la théorie quantique, les voies de la cosmologie, les allées de la biologie, de la neurologie, de la chimie... et surtout de la conscience. Santé, sciences ou bien-être ? Le libraire choisira le rayon... Quoi qu'il en soit, la démarche passionne les éditeurs, des éditions québécoises Ariane et Ada à Trédaniel et au Courrier du livre, ou encore à Trajectoire, qui publiera en février prochain Ni hasard ni nécessité du physicien Marc Halévy. Son thème, la science de l'intention, pourrait s'imposer comme un sujet phare des années à venir, tant prêter une intention à l'évolution peut ouvrir de nouvelles perspectives.

Non loin, également, de la santé, les questions du magnétisme et des guérisseurs sont aussi au coeur des investigations scientifiques. Trajectoire réimprime un livre d'enquêtes initialement publié chez Alphée, Guérisseurs et exorcistes de notre temps, d'Alexandre Grigoriantz. Le Snamap (Syndicat national des magnétiseurs et praticiens des méthodes naturelles et traditionnelles), association de référence, considère que l'un des meilleurs livres sur le sujet est Le magnétisme, le magnétiseur et le magnétisé de Monique-Gabrielle Balthazard (réédité par Trajectoire, 5 000 exemplaires en cinq mois). Philippe Lahille précise : "Nous obtenons parfois de meilleures ventes avec des livres pointus de 350 pages qu'avec une initiation au magnétisme. »

Les dernières
actualités